Casanova : "J'espère que les parents ne seront pas dans une opposition un peu stupide"

À la une
le 4 Sep 2014
38
Casanova

Casanova

Aller chercher son enfant à l'école ou miser sur la bonne volonté du personnel municipal pour le garder. Danièle Casanova l'a confirmé au cours d'une conférence de presse, les parents n'auront pas d'autre choix ce vendredi après-midi. En l'absence d'activités périscolaires, les enfants ne seront donc pas livrés à eux-mêmes puisque ce seront les Atsem (Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) qui, sous prétexte de "concourir au service public de l'éducation", seront chargés de la "mission de surveillance des enfants". L'élue en charge des écoles a bien reconnu que ces fonctionnaires n'ont pas le statut pour garder les enfants, mais "ils le feront exceptionnellement, pour dépanner les parents". En bref, s'ils ne sont pas réquisitionnés officiellement, la mairie compte sur eux pour ne pas refuser de garder des minots qu'ils côtoient tous les jours.

Mais les agents territoriaux n'ont pas l'intention de se laisser traiter de la sorte. Un appel à la grève à été lancé par le syndicat Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) pour ce vendredi, de 11 h 30 à 12 h 30, heure du passage à la cantine des élèves de maternelle et d'élémentaire. "Nous ne voulons pas que les agents des écoles soient responsables des élèves, ce ne sont pas à eux de surveiller les enfants à la place des animateurs", explique Josselyne Cozzolino, secrétaire générale de l'Unsa territoriaux de la Ville de Marseille. L'appel ne devrait toutefois pas être suivi par Force ouvrière, le syndicat majoritaire, qui souhaite laisser à la mairie un temps d'adaptation. Ce sont tout de même 189 écoles sur 444 qui n'assureront pas le service de restauration.

Les parents qui auront la possibilité d'aller chercher leur enfant à la sortie de l'école pourront les placer dans les centres aérés, dans lesquels un "système d'accueil a été mis en place", selon un communiqué de la Ville. Danièle Casanova "espère que les parents ne seront pas dans une opposition politicienne et un peu stupide", et les engage à "ne pas exagérer le nombre d'enfants qu'ils laisseront à l'école". Elle promet néanmoins de ne pas demander l'intervention des CRS face aux mouvements d'occupations prévus dans les écoles ou les mairies.

Une solution provisoire à partir du 12 septembre

Les choses devraient ensuite se mettre en place à partir du vendredi 12 septembre, selon deux organisations différentes. Soit les associations de parents d'élèves – enregistrées en préfecture et assurées – instaureront une garderie dans les écoles, soit les fédérations d'associations populaires s'occuperont des enfants avec des animateurs. Pas de faux espoir cependant, il ne s'agira pas encore d'activités périscolaires, celles-ci ne seront proposées, dans le meilleur des cas, qu'à la rentrée des vacances de la Toussaint.

"Pourquoi attendre le 12 septembre ? Parce que nous avons 900 occupations de locaux à conventionner, c'était donc impossible de régler ça pour ce vendredi", argumente Danièle Casanova. Chaque école devra en effet être conventionnée deux fois, pour les deux types de solutions proposées. Problème : devant les difficultés à mettre en place une telle organisation en une semaine, 15% des écoles ne se trouveront dans aucun des deux schémas. Dans ces cas-là, les enfants pourraient être accueillis en priorité dans les centres aérés de leurs mairies de secteurs.

Des animateurs sans le Bafa

Rappelons que la Ville de Marseille a besoin de 3500 animateurs pour gérer les activités périscolaires imposées par la réforme. Elle n'en avait recruté récemment que 350 et assure aujourd'hui en compter 100 de plus. Après avoir juré des mois durant qu'elle n'embaucherait pas d'animateurs non titulaires du Bafa, le brevet nécessaire à l'encadrement des enfants, elle s'y résoud aujourd'hui. "Nous avons décidé de copier la ville d'Aix-en-Provence sur ce point et nous avons demandé aux associations de faire passer le Bafa aux jeunes en formation interne, lorsqu'ils seront déjà recrutés", ajoute l'adjointe à l'éducation.

"Tout ça pour ça, lâche finalement une journaliste à  l'élue. Finalement vous appliquez la réforme des rythmes scolaires, en retard et dans un grand cafouillis." Et Danièle Casanova de répondre sans rire : "Tout à fait !"

>> Ce vendredi dès 11 h 30, suivez en direct avec nos reporters sur le terrain, les péripéties de ce premier vendredi de l'année scolaire

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Anonyme Anonyme

    quelle bande de nuls… ils font plonger Marseille

    Signaler
  2. Anonyme Anonyme

    Non, pas dans une opposition “un peu stupide” madame Casanova. Une opposition franche et réfléchie face à votre incompétence et votre négligence, qui sont quasiment délictuelles vue la situation sociale de notre ville. Démission !

    Signaler
  3. Anonyme Anonyme

    Si seulement la mairie n’était pas restée dans une opposition un peu stupide contre la loi…. si seulement elle avait travaillé sur le sujet un peu plus tôt les enfants n’auraient pas été perturbés. … merci les politiques

    Signaler
  4. Anonyme Anonyme

    Dehors !

    Signaler
  5. Anonyme Anonyme

    L’ATSEM qui reste en poste le vendredi AMidi, qui va chercher ses enfants, qui lui paye ses heures supp.? Je suis une employée municipale qui a honte de l’imprévoyance de son encadrement.

    Signaler
  6. Docteur en gériatrie Docteur en gériatrie

    ZUT ! alors, moi qui penser qu’être adjointe aux écoles maternelles et élémentaires était un titre honorifique … Allez Madame, il ne vous reste plus qu’a donner votre DÉMISSION devant tant d’incompétence …

    Signaler
  7. Delair Delair

    Renvoyons chez eux ces incompétents qui vivent sur le dos de la collectivité en ne lui apportant rien à part des problématiques à tous les niveaux. Tartarin et ses turlurons sont en train de mettre cette ville en déliquescence et avec quelle arrogance en plus. Il faut mettre ces individus hors de nuire et la ville sous tutelle et vite avant l’implosion.

    Signaler
  8. Anonyme Anonyme

    une opposition “un peu stupide” madame Casanova
    Mais c’est vous par votre sectarisme et votre incompétence et votre incapacité à mettre en place une réforme que toutes les villes de france ont réussi à mettre en place sauf vous car mr gaudin a dit non alors madame casanova elle a dit comme son maître Aucune personnalité car en avoir une pour une ancienne institutrice et directric ed’école aurait à plus forte raison du vous conduire à être du côté des enfants et des parents et pas faire de la polique politicienne sur ce coup là vous êtes encore plus coupable que gaudin au vu de vos anciennes fonctions professionnelles

    Signaler
  9. Anonyme Anonyme

    “une opposition politicienne et un peu stupide” ! Parce que l’opposition de Gaudin à la réforme des rythmes scolaires, elle est comment ? Fondée sur l’intérêt des enfants et des familles ? Intelligente et responsable ? Quel culot, quelle incompétence, quel cynisme !

    Signaler
  10. mp mp

    Gouverner c’est prévoir, surtout quand on a deux ans pour rendre sa copie. On a déjà eu le loyer de l’OM organisé au dernier moment avec clash et menaces de départ du club.
    .Est-ce que il y a encore beaucoup de choses non prévues ?
    Est-ce que la ville a décidé de mettre le feu partout ?

    Signaler
  11. piéton de Marseille piéton de Marseille

    RDv ce jour devant la mairie à 14H30 Vendredi 5 sept 2014.
    Manif organisée par MPE13 entre autre.

    Faut lui expliquer à madame Casanova, notre exigence pas stupide du tout!
    Mais elle ne sera peut être déjà en week-end (à 14h30).
    Grrrr

    Signaler
  12. toine toine

    A la casa mamie Nova!!

    Signaler
  13. Anonyme Anonyme

    Mais qui est stupide dans tout cela? Franchement Marseillais révoltez vous quand vous entendez de telles injures de la part de politiques locaux qui vous traitent comme des moins que rien!!!Il faut vraiment faire quelque chose tous ensemble (en dehors de toute politique/politicienne) on parle ici d’incompétence notaoire que l’on soit gauche, droite, FN, milieu, …Il faut se réveiller et agir ils sont en train de démolir et d’achever cette ville!

    Signaler
  14. Anonyme Anonyme

    Il faut s’en prendre aux véritables responsables de ce merdier ! Peillon, Hamon, et Vallaud-B. 3 ministres pour une sale réforme dont tout le monde s’accorde à dire qu’elle est nulle.
    Quant à ceux qui balancent sur Gaudin. Ce sont les mêmes qui balançaient sur Sarko en 2012. Quand on voit ce qu’Hollande a fait de la France, il n’y a pas de quoi la ramener.

    Signaler
  15. Anonyme Anonyme

    Déménagez si vous pouvez! même les communes qui ne sont pas d’accord (le projet n’est pas parfait loin de là…)ont organisé tivités en s’y prenant à l’avance.Vous ne voyez pas que c’est la même chose dans plein de domaines?: crèches, sports(sauf le foot), natation nulle, la propreté(MPM est de droite maintenant), parcs publics avec horaires nuls, tout est à refaire dans cette ville dirigée par des vieux croutons mafieux…

    Signaler
  16. Tresorier Tresorier

    Le terme stupide etait a eviter.

    La reforme est debile, couteuse en argent public encore une fois dilapide, mais il fallait l’appliquer. Vous aviez deux ans pour cela.

    Esperons qu’elle soit supprimee au plus tot.

    Signaler
  17. Pauvre Marseille Pauvre Marseille

    En somme, le fini-parti s’applique aussi aux écoles. L’école est finie à 13h30, et les élèves ils sont partis ! CQFD

    Signaler
  18. Docteur en gériatrie Docteur en gériatrie

    Ce qui est SCANDALEUX , c’est le narcissisme de cette adjointe aux écoles et je reprend le commentaire d’anonyme de 8:48 “une ancienne institutrice et directrice d’école aurait à plus forte raison du la conduire à être du côté des enfants et des parents et pas faire de la politique politicienne “

    Signaler
  19. SONIA SONIA

    Politique de droite ou de gauche le problème n’est pas là…le problème est que l’on condamne les parents sans se soucier qu’ils ont des employeurs et ne peuvent pas se libérer quand ils le veulent. Personnellement j’ai pris un congé parental et garde ma fille le mercredi. Je me retrouve à perdre 20% de mon salaire, et à chercher d’urgence une nounou pour la garder le vendredi après-midi…et donc à payer en plus. Ce n’est pas normal….on pousse les femmes à rester à la maison pour réduire ce putain de chômage… et on dit vouloir respecter le rythme des enfants en les laissant dans une cours toute l’après-midi. Et pour ce mercredi…tout le monde l’oublie mais pour ceux qui travaillent…comment font-ils pour aller chercher leurs enfants à 11h20 et les emmener aux centres aérés alors qu’ils travaillent… Arrêter de vous renvoyer la balle et proposer des solutions, RAPIDES ! Dans mon quartier du 13010, rien n’est proposé à ce jour. Ni pour les transferts, ni pour les vendredis

    Signaler
  20. SONIA SONIA

    Politique de droite ou de gauche le problème n’est pas là…le problème est que l’on condamne les parents sans se soucier qu’ils ont des employeurs et ne peuvent pas se libérer quand ils le veulent. Personnellement j’ai pris un congé parental et garde ma fille le mercredi. Je me retrouve à perdre 20% de mon salaire, et à chercher d’urgence une nounou pour la garder le vendredi après-midi…et donc à payer en plus. Ce n’est pas normal….on pousse les femmes à rester à la maison pour réduire ce putain de chômage… et on dit vouloir respecter le rythme des enfants en les laissant dans une cours toute l’après-midi. Et pour ce mercredi…tout le monde l’oublie mais pour ceux qui travaillent…comment font-ils pour aller chercher leurs enfants à 11h20 et les emmener aux centres aérés alors qu’ils travaillent… Arrêter de vous renvoyer la balle et proposer des solutions, RAPIDES ! Dans mon quartier du 13010, rien n’est proposé à ce jour. Ni pour les transferts, ni pour les vendredis

    Signaler
  21. Marseillaise révoltée Marseillaise révoltée

    Mme Casanova dans Marsactu : “J’espère que les parents ne seront pas dans une opposition un peu stupide”
    Honte à vous Mme Casanova, une “opposition un peu stupide” !!! mais que fait votre municipalité depuis deux ans, si ce n’est, justement une opposition complètement stupide et irresponsable !!
    Mme Casanova dans La Provence : “Sensible aux difficultés rencontrées par les parents, Jean-Claude Gaudin nous a donné des ordres pour trouver des solutions”
    Honte à vous Mme Casanova, il a fallu attendre ce chaos pour mettre en place des solutions alternatives, ça n’est venue à l’idée de personne dans vos services, il a fallu que la vox populi vous en suggère l’idée !!!!
    Mme Casanova dans La Provence au sujet du référé déposé par un avocat au nom de parents d’élèves :”24 parents sur 74 000, relativisons”
    Honte à vous Mme Casanova, votre mépris pour les marseillais (dont beaucoup ont voté pour votre clique, faut-il vous le rappeler !!! heureusement pas moi, j’ai déjà le sentiment d’être prise pour une imbécile, mais si, en plus j’avais voté pour vous…..) n’a d’égal que votre incompétence et votre mauvaise foi.
    Les mots me manquent pour vous exprimer, poliment, le dégoût que vos façons de faire provoquent chez moi ! Il n’est pas admissible de mépriser ainsi les gens, si vous aviez un tant soi peu d’honneur, et j’en doute, vous n’auriez qu’une seule solution : la démission…. mais ne rêvons pas, la place est bonne !

    Signaler
  22. Marseillais fatigué Marseillais fatigué

    Sortez, vous-même, Mme Casanova du discours politique et voyez la seule réalité: Marseille est la seule grande ville de France à laisser en rade des familles, -et donc en boule de neige, les entreprises, les employeurs, les administrations- sans solution pour la garde et les activités des enfants le vendredi à partir de 13h30, voire pour un grand nombre d’écoles, à partir de 11h30 en raison des grèves de cantines. Vous aviez le temps d’y travailler depuis 2013.
    Il n’y a rien d’autre à dire: la “stupidité” n’est pas du côté des familles, mais bien de la Ville.
    Tout prouve à quel point -contrairement à ce que dit le Maire- la Ville se fout de l’éducation de nos enfants.
    Je ne vous remercie pas, Mme Casanova et M. Le Maire.

    Signaler
  23. hommedesbois hommedesbois

    Quand Mme Casanova évoque « une opposition un peu stupide», elle sait de quoi elle parle car depuis 2 ans, son maire et ses amis, ne font rien d’autre que cela.
    Bravo madame pour votre perspicacité et votre sens de la formule.

    Signaler
  24. Marssien Marssien

    Une question me taraude: quand Mme Casanova rentre chez elle le soir(*), qu’est-ce qu’elle pense de sa journée ? Qu’elle a bien travaillé ?

    (*) c’est-à-dire à 11h30

    Signaler
  25. Un parent d'élève Un parent d'élève

    Suggestion pour le prochain conseil municipal bi-annuel de la ville de Marseille : vote d’une loi imposant la stérilisation de tous les marseillais qui ont la mauvaise idée de mettre leurs enfants à l’école.

    Signaler
  26. Anonym Anonym

    Je reviens de la cohue de la sortie d’école! Le seul salut serait la démission de cette dame. Par respect pour les enfants surtout !

    Signaler
  27. jo de la côte bleue jo de la côte bleue

    Un seul moi en face de tant de stupidité : DEMISSION. Rentrez chez vous, Madame. Marseille a besoin de gens compétents. Si vous étiez dans une entreprise vous auriez déjà pris la porte.
    Pauvres marseillais qui ont voté pour cette équipe de branquignols séniles. En maison de retraite tout ce beau monde.

    Signaler
  28. Marseillais indigné Marseillais indigné

    «Gouverner c’est prévoir » Émile de Girardin “Celui qui obéit est presque toujours meilleur que celui qui commande. » Ernest Renan, « Dialogues et fragments philosophiques ». Commenter et discuter ces deux citations ! Vous pourrez illustrer votre propos en choisissant des exemples, tirés de l’expérience que vous avez acquise en tant qu’adjointe à Monsieur le sénateur – maire de Marseille et responsable de la gestion des problèmes scolaires
    Voici un sujet de rédaction (on n’ose lui proposer une dissertation) sur lesquels cette ancienne institutrice, pourrait réfléchir. Sa condescendance n’a d’égale que l’incompétence ! Qu’est-ce qu’elle a fichu avant et pendant les vacances ? Comme une mauvaise élève, elle espérait sans doute que le professeur donnerait un sujet plus facile ? Mais pourrait imaginer que dans l’équipe de Gaudin ancien professeur d’histoire, son adjointe déléguée à l’éducation ne soit pas à l’image de son mentor ! Ils s’en foutent… Alors que cela devrait être leur souci prioritaire… En effet l’organisation matérielle, et des activités périscolaires, de l’enseignement primaire, laïc, gratuit et obligatoire, qui fut longtemps appelé « l’école communale » ressort depuis Jules Ferry à la compétence des communes. Inutile de se poser comme un des parangons de la décentralisation, Si on délaisse sa mission principale et qu’on a comme seule priorité de faire plaisir aux promoteurs et aux boutiquiers.

    Signaler
  29. Marseillais indigné Marseillais indigné

    @Trésorier. Nul ne conteste que la réforme a un coût. Mais quand on est l’élu de seulement 1/5 des électeurs inscrits, on adopte profil bas sur ce sujet et cela d’autant qu’en 20 ans on a fait de Marseille une des villes les plus endettées de France. Pour ma part j’enrage de payer beaucoup d’impôts sur le revenu et locaux, pour financer des réalisations non prioritaires : les pavés du Vieux-Port, l’ombriére, le grand stade, l’allongement du tunnel du Prado carénage, ce tramway souvent vide qui fait double emploi avec le métro. Etc. pour moi priorités c’est d’abord l’école car comme disait Victor Hugo : « une école qu’on ouvre c’est une prison qu’on ferme ». Éducation et formation sont la seule façon d’obtenir du personnel qualifié pour les entreprises, et demande attractive la ville de Marseille. Ce ne sont pas les terrasses des Vieux-Port et autres fariboles qui pourront jouer ce rôle va Cela ne sert à rien de pleurnicher sur les tirs de Kalashnikov, (mais certains conducteurs marseillais, après de nombreux pastis sont plus dangereux pour le passant) lorsqu’une bonne partie de la population marseillaise et délaissée en matière d’éducation, et d’activités sportives. Tout le monde ne peut pas aller apprendre à nager au Club des nageurs marseillais. Il aurait mieux fallu investir le fric gaspillé dans le grand stade (Et autres réalisations) dans la construction de piscine, de bassin de natation, de terrains de sport, répartis dans la ville, en fonction de la densité de la population.

    Signaler
  30. Marseillais indigné Marseillais indigné

    @Trésorier. (Après corrections) Nul ne conteste que la réforme a un coût. Mais quand on est l’élu de seulement 1/5 des électeurs inscrits, on adopte profil bas sur ce sujet. Cela d’autant qu’en 20 ans on a fait de Marseille une des villes les plus endettées de France. Pour ma part j’enrage de payer beaucoup d’impôts sur le revenu (dont une partie lui revient par le biais de la dotation globale de fonctionnement, ce qui permet à la ville « d’investir » dans des projets inutiles) et locaux, pour financer des réalisations non prioritaires : les pavés du Vieux-Port, l’ombriére, le grand stade, l’allongement du tunnel du Prado carénage, ce tramway souvent vide qui fait double emploi avec le métro. Etc. pour moi priorités c’est d’abord l’école car comme disait Victor Hugo : « une école qu’on ouvre c’est une prison qu’on ferme ». Éducation et formation sont la seule façon d’obtenir du personnel qualifié pour les entreprises, et de rendre attractive la ville de Marseille. Ce ne sont pas les terrasses des Vieux-Port et autres fariboles qui pourront jouer ce rôle Cela ne sert à rien de pleurnicher sur les tirs de Kalachnikovs, (mais certains conducteurs marseillais, après de nombreux pastis sont plus dangereux pour le passant) lorsqu’une bonne partie de la population marseillaise est délaissée en matière d’éducation, et d’activités sportives. Tout le monde ne peut pas aller apprendre à nager au Club des nageurs marseillais. Il aurait mieux fallu investir le fric gaspillé dans le grand stade (Et autres réalisations) dans la construction de piscine, de bassin de natation, de terrains de sport, répartis dans la ville, en fonction de la densité de la population.

    Signaler
  31. Catherine Catherine

    Peut-être que si les marseillais se bougent enfin, plutôt que d’accepter depuis des lustres de se faire tondre par des politicards véreux de tous bords, on verra enfin de vrais dirigeants sortir du bois . Car , qui aurait envie d’aller au charbon pour gérer une ville corrompue avec des habitants qui gobent n’importe quoi ?

    Signaler
  32. Eric13 Eric13

    Opposition un peu stupide ??
    Comme le coût de 500 000€ pour le feu d’artifice du 14/07 ?
    Comme quoi quand on veut trouver de l’argent on peut !
    Les propos de cette dame sont indignes et scandaleux tant sur la forme que sur le fond.

    Signaler
  33. Marseillais indigné Marseillais indigné

    @Anonyme, 7 septembre 2014 à 06:46 min. En théorie vous avez parfaitement raison. Le tramway mode de déplacement doux, est sans aucun doute moins polluant que le bus par exemple, et encore moins que la voiture individuelle. Mais comme vous savez, il existe à Marseille une certaine « spécificité » comme dirait notre bon sénateur maire. il a sans doute oublié cet adage de nos grands-mères « l’enfer est pavé de bonnes intentions ». ou « le diable se cache dans le détail » Il serait intéressant de calculer les pics de pollution engendrés par le tramway, qui la plupart du temps fait double emploi avec le métro, traversant, à son train de sénateur, l’axe Garibaldi Dugommier et la rocade SAKAKINI aux heures de pointe, lorsque les embouteillages se prolongent sur des kilomètres. Il serait intéressant de calculer le temps perdu dans les embouteillages par les automobilistes qui utilisent faute de mieux leur véhicule personnel. Pendant ce temps les renforts de police municipale, recrutés récemment par la ville, (à nos frais) brillent par leur absence. Leur mission principale voir unique devrait être de réguler la circulation aux carrefours les plus utilisés de la ville, et de verbaliser en priorité les boutiquiers, et leurs clients, qui stationnent en double file Par ailleurs, les fonds utilisés pour construire, le joujou de Gaudin, des années durant, au prix là encore d’embouteillages récurrents auraient été mieux utilisé pour améliorer la desserte des quartiers Nord et Sud. Se déplacer du pôle universitaire de LUMINY à celui de SAINT JEROME en transport en commun, ou en voiture d’ailleurs relève de l’exploit. Cela constitue, à ne pas en douter, un obstacle au rayonnement de la « première université de France » du moins par les effectifs. Quand on va à Strasbourg par exemple il est possible de laisser sa voiture dans des parkings, certes payant, mais gardés à l’extérieur de la ville. Là vous pouvez prendre votre billet pour aller dans le centre, pratiquement réservée aux piétons et aux vélos. Le réseau de Montpellier dessert tous les quartiers de la ville etc. On ne peut que déplorer le caractère dispendieux du « modèle marseillais » en matière de transport Il se caractérise par l’incohérence du système de transport en commun et la construction onéreuse de parking souterrain, pour le plus grand profit des « investisseurs » et aux dépens des marseillais. Pourtant ce ne sont pas les « socialistes » qui sont depuis 20 ans aux « affaires » à Marseille. Il est vrai aussi qu’en la matière Région et Département ne sont pas exemplaires il est coûteux, par exemple, que les liaisons entre Marseille et Aix-en-Provence, (distantes de moins de 40 km) ne puissent toujours pas s’effectuer en chemin de fer, en moins de 30 minutes, et à une cadence adaptée aux heures de pointe, car la voie demeure désespérément unique sur une partie de l’itinéraire. Il est dispendieux que les bus doublonnent avec le train entre Marseille et Aix, et Marseille Marignane Enfin il est contre-productif de ne pas avoir pris les moyens d’affecter du personnel, apte à la médiation, pour assurer la sécurité des stations SNCF situées à proximité des quartiers pauvres.

    Signaler
  34. Flutiot Flutiot

    J’espère que les élus ne prendront pas de décisions un peu stupides.

    Signaler
  35. Delair Delair

    Quelqu’un connaît-il UN service public qui fonctionne correctement dans cette ville? Seule solution, une mise sous tutelle, mise en retrait (e) de Tartarin et des turlurons qui composent l’équipe municipale, puis reconstruction d’une vie politique structurée et efficace.

    Signaler
  36. compte rendu du 5 septembre 2014 compte rendu du 5 septembre 2014

    Compte rendu de la rencontre du vendredi 5 septembre 2014, entre 4 représentants des parents d’élèves et Danielle Casanova, élue de Marseille à l’Education

    Mme CASANOVA a fait une introduction sur l’historique de la situation actuelle :
    – Les premiers pas Mairie / Etat : « après le décret, une consultation a été lancée avec l’ensemble des partenaires (syndicats d’enseignants, services d’animation, services de l’éducation). Lors de ces réunions, les professeurs ont manifesté leur désaccord vis-à-vis de la réforme. La mairie a donc proposé un projet expérimental, qui a été refusé par le Ministère de l’Education Nationale. »
    – « Aujourd’hui, il peut être proposé sur 85 % des écoles un projet pour les activités périscolaires du vendredi.
    Mme Casanova nous a rappelé les difficultés de recrutement de 3500 animateurs. La mairie prévoit de déléguer les activités du vendredi aux fédérations d’éducation populaire (IFAC, AIL, Leo Lagrange, etc). Elle nous a précisé que la politique rentrait à l’école puisque ces fédérations étaient à la base politisées. De plus, la Mairie a décidé de ne pas faire cohabiter des associations dans les écoles, mais préfère installer sur chaque école un organisme coordinateur comme l’IFAC ou autre. »
    « Sur Marseille, il y a 350 BAFA actuellement. De plus, il est hors de question d’utiliser des emplois aidés du fait de la limite des contrats. » Remarque : quoi qu’il en soit, une partie de ces emplois seront précaires – travailler 3h sur une semaine, voire avec un contrat de 16h ou 24h par mois, ce n’est pas suffisant pour une stabilité. «De plus, la Région a refusé d’organiser plus de formations de BAFA. »
    – « Les15M€ prévus pour les activités avec les enseignants, et du fait de la réforme, seront reversés pour partie pour les activités du vendredi après-midi, en plus de la dotation de l’Etat (environ 6 M d’Є. » Les enseignants, dans la philosophie de la réforme doivent se recentrer sur les matières fondamentales et le programme de l’éducation nationale.
    – « Les règles pour l’acceptation de tout projet du vendredi pour des conditions maximales de sécurité »:
    o Un Taux d’encadrement : 1 pour 14 en maternelle, 1 pour 16 en primaire. D’où des problèmes de locaux dans certains établissements. Ces problèmes devront être réglés en conseil d’école : les instituteurs devront actés qu’ils doivent laisser libres d’accès leurs locaux. »
    o « De plus en rappel, les directeurs d’écoles sont responsables de ce qu’il se passe sur l’école, y compris les activités. »
    o En conclusion, Mme Casanova « s’engage pour la semaine qui vient à présenter à 85% des écoles, les projets périscolaires. Et ceci à partir de mercredi. Les informations seront affichées sur les écoles.»
    o « De plus, le conseil d’école doit se prononcer, activité par activité, utilisation des locaux comprise. »
    o Remarques sur le Timing :
    § les élections de parents d’élèves doivent impérativement se tenir avant le 10 octobre (jour des élections des délégués de parents d’élèves).
    § 13 octobre : conseil municipal
    – « Toutes les fédérations d’éducation populaire susceptibles d’intervenir ont été reçues et sont en capacité d’organiser dans un premier temps une garderie gratuite dès la semaine prochaine ».
    – Pour les écoles (15 %) qui n’auront pas encore d’activités proposées le vendredi, les Associations de Parent d’Elèves sont susceptibles d’intervenir. A la seule condition qu’elle dispose d’un contrat d’assurance et d’une convention d’occupation des locaux.
    – Cette disposition est valable aussi pour la garderie du mercredi (11h30-12h30), dans le cas où il n’y aurait pas d’enseignants volontaires pour cette garderie.
    – 250 Référents ont été choisis (pour les 455 écoles marseillaises), et sont en cours de formations (fin le 5/9). Des coordinateurs seront choisis, un par secteur, pour chapoter les référents.
    – Finances :
    o Rémunération :
    § « animateurs BAFA » / des encadrants » : 9€ de l’heure.
    § 15€ aux enseignants pour la garderie.
    § L’étude : 21€ pour un professeur des écoles (pas le même taux horaire)
    o Budget des activités : dotation d’Etat ( ?) pour 2014-2015 de 90€/enfant, pour 74 500 enfants.
    o Coût des activités : 3€/h et par enfant.
    o Conseil municipal : ils ont provisionné 9M€ jusqu’en décembre.
    – « Affichage mercredi si des garderies sont prévues sur les écoles. »
    – « La mise en œuvre des activités doit être opérationnelle au pire en décembre 2014. »
    – Mercredi après-midi : Ok pour que les APE prennent les enfants BENEVOLEMENT en garderie le mercredi après-midi, sous réserve d’assurance.

    Signaler
  37. lule131 lule131

    Une équipe municipale constituée de tatas d’un autre age ( pas celles des écoles que je respecte et qui subissent les dommages collatéraux)de cagoles sorties de l’école et bénéficiant du népotisme et de charlots en cravate. Je ne sais plus qui a dit que l’on a les politiques que l’on mérite. chez nous en Paca, dans les Bouches du Rhône et a Marseille un parterre de prix d’excellence avec des leaders charismatiques que sont Gaudin, Vauzelle, Guérini, Ravier. A coté la Turquie et Istanbul est un havre de démocratie, de vertue sociale….

    Signaler
  38. Anonyme Anonyme

    3ème vendredi sans solution pour les enfants et leurs parents et les personnels et que fait cette municipalité RIEN elle se tourne les pouces mais quand les citoyens vont comprendre que gaudin et sa clique les mènent par le bout du nez en espérant que ça passe ça va péter car les marseillais commencent enfin à comprendre qu’ils sont manipulés

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire