Rue d’Aubagne : les experts accablent les propriétaires, la Ville et Marseille habitat

Expertise
Bref
le 3 Juil 2020
0
Après l'effondrement des immeubles du 63 et 65 rue d'Aubagne, une dalle de béton a été coulée. Photo JML

Après l'effondrement des immeubles du 63 et 65 rue d'Aubagne, une dalle de béton a été coulée. Photo JML

Une expertise judiciaire accablante montre que les effondrements de la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018 sont la conséquence d’un grand nombre de « manquements majeurs », révèle Le Monde. Cette expertise de 453 pages, communiquée mi-juin aux juges d’instruction marseillais, a été rendue par Fabrice Mazaud et Henri de Lépinay.

« Ni les experts désignés dans le cadre des procédures administratives et civiles, ni les autres techniciens et sachants pourtant parfaitement informés de la situation de dangerosité dans laquelle les deux immeubles se trouvaient, comme de l’urgence du péril, n’ont été en mesure de prévenir la survenance du sinistre », mentionne l’expertise.

Selon Le Monde, le rapport pointe également la responsabilité de la Ville, alertée, mais restée inactive. Il rappelle l’absence de toit à l’arrière du 63, propriété de Marseille Habitat, qui a favorisé des écoulements, fragilisant le mur commun aux deux immeubles.

Fabrice Mazaud et Henri de Lépinay évoquent notamment un « diagnostic erroné » le 18 octobre 2018 à cause d’une « insuffisante visite des lieux » par Richard Carta, missionné par le tribunal administratif. Sa visite s’est traduite par une réintégration des habitants parmi lesquels on compte les huit victimes du 5 novembre.

Source : Le Monde

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire