Nouvelle décision du tribunal de commerce le 3 juillet pour Bernard Tapie

Rebelote
Bref
Julien Vinzent_
15 Mai 2018 0

Bernard Tapie peut-il rester aux manettes de ses sociétés, notamment le groupe La Provence, malgré les 404 millions d’euros qu’il doit rembourser dans le cadre de l’affaire Adidas – Crédit Lyonnais ? Le tribunal de commerce de Paris se prononcera une nouvelle fois sur cette question le 3 juillet. Lors de l’audience, lundi, l’homme d’affaires est venu plaider en personne en dépit de son cancer de l’estomac, rapporte l’AFP. Selon ses avocats, il a a dénoncé l'”acharnement” de ses créanciers et mis en avant ses projets pour le journal La Provence.

En avril, la cour d’appel de Paris avait annulé un précédent jugement du tribunal de commerce qui validait le plan de sauvegarde présenté par Bernard Tapie. Celui-ci lui permettait d’étaler sur six ans le remboursement de sa dette. Le parquet réclame pour sa part la liquidation pure et simple, estimant que la capacité de Bernard Tapie d’honorer ce plan n’est pas crédible.

0
commentaires
Source : AFP

A la une

Après une crise interne, les Restos du cœur perdent leurs maraudeurs
Place de la Joliette, jeudi soir, un point de distribution alimentaire attire du monde. En quelques minutes, des individus, hommes, femmes, défilent pour récupérer...
Le “système” Jibrayel vaudra un procès à l’ex député PS
Après Sylvie Andrieux, Henri Jibrayel. Après la condamnation de la première, l'autre ex député PS des quartiers Nord de Marseille (battu en 2017) comparaîtra...
Un projet de stade à l’Estaque incarne les rêves de grandeur de l’Athlético Marseille
Samedi à 18 heures, le GS Consolat relooké en Athlético Marseille joue son premier match à domicile de la saison de National 2, la...
Suicide au travail de Yannick Sansonetti : Lidl fait appel de sa condamnation
Lidl France a décidé de faire appel de la décision de justice lui imputant une responsabilité dans le suicide d'un de ses employés de...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire