Les usagers de la bibliothèques Saint-André écrivent en grand leur refus d’une fermeture

Bibli
Bref
Julien Vinzent_
7 Jan 2019 1

La banderole est apposée sur le bâtiment, le message est passé : “Non à la fermeture de la bibliothèque”, ont clamé dimanche une centaine d’usagers de Saint-André et des autres structures du réseau. “Elle est menacée dans la mesure où, dans le plan de lecture municipal adopté en 2015, elle n’apparaît plus sur la carte”, rappelle Alain Milianti, président de l’association des usagers des bibliothèques de Marseille, cité par La Provence. En toile de fond, on retrouve l’ouverture de la médiathèque de Saint-Antoine, programmée début 2020 par la mairie, (15e) et un projet à l’Estaque (lire notre article). Fin novembre, l’association avait organisé une réunion publique sur ce sujet.

Autant dire qu’il n’a pas été convaincus par les déclarations de l’adjointe déléguée à la culture, lors du conseil municipal du 10 décembre. “Les bibliothèques du Panier et de Saint-André ne sont pour l’instant pas menacées”, précisait Anne-Marie d’Estiennes d’Orves. Ce qui “pour l’instant” fait écho à une autre nuance, celle d’un courrier du maire de Marseille envoyé en novembre 2016 en réponse à la sénatrice Samia Ghali : “Aucune fermeture de cet équipement n’est décidée à ce jour”, lui assurait-on.

Source : La Provence

A la une

Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...
La métropole met la première pierre à sa politique de lutte contre l’habitat indigne
La politique de lutte contre l'habitat indigne concentre les effets de contraste les plus radicaux : la réalité parfaitement abjecte des conditions de vie...
La décharge du Mentaure, où se croisent les intérêts des frères Guérini
C'est le dernier fil qui, selon le procureur de la République de Marseille, relie Jean-Noël Guérini à la première affaire qui porte son nom....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Orwell84Orwell84

    La culture, pour nos élus c’est comme les arbres et les jardins ;ça ne rapporte rien autant les vendre aux copains promoteurs , eux fillent les valises pour les Bahamas

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire