Le procès pour violences du député LFI Sébastien Delogu renvoyé au 25 juin

Bandeau
Bref
le 13 Déc 2023
3

Le tribunal a suivi les arguments de la défense du député France insoumise Sébastien Delogu. Il était convoqué ce mercredi pour des faits de violence présumés survenus devant le lycée Saint-Exupéry le 10 mars dernier. Son avocat, Yonis Taguelmint, demandait une expertise supplémentaire du seul élément factuel versé au dossier, un film de vidéosurveillance du lycée, “qui filme à partir du mollet jusqu’au sol et sur laquelle je ne me reconnais pas“, indique le député des quartiers Nord.

Le film en question est barré d’un bandeau noir, pour éviter de capturer des images de la voie publique, a expliqué le proviseur adjoint du lycée, un des deux plaignants de cette affaire. Le fonctionnaire était intervenu, alors que l’entrée du lycée était bloquée par des opposants à la réforme des retraites. Avec la conseillère principale d’éducation, il accuse le député de violences, alors qu’ils tentaient de libérer l’entrée du lycée.

La présidente Céline Pendariès estime donc nécessaire une commission rogatoire pour des investigations supplémentaires concernant le bandeau noir et l’erreur horodatage de la même vidéo. L’expertise devra être rendue avant le 10 mars 2024 et le nouveau procès est renvoyé au 25 juin. Le député avait lui-même porté plainte pour des faits de violence présumés, survenus le même jour et pour lesquels il a été auditionné cette semaine. Il espérait voir ces faits joints à l’affaire. Le tribunal ne l’a pas suivi sur ce point.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jemamo13 jemamo13

    Minable… s’en prendre à des agents du service public c’est indigne. Jouer la procédure c’est minable.

    Signaler
  2. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Minable … La plainte du député a t-elle été instruite par le tribunal ?

    Bref Marsactu voir : le 10 Marq 2023

    Selon un communiqué cité par BFM, les principales organisations syndicales (CGT, FO, SNES et Sud) contestent les violences du député et indiquent au contraire que ce dernier a cherché à s’interposer.

    Actualisation à 19 h 30 : Sébastien Delogu a publié un communiqué dans lequel il indique s’être simplement “interposé (…) afin de protéger l’intégrité physique des lycéens présents”.

    ( https://marsactu.fr/bref/une-plainte-deposee-contre-le-depute-lfi-delogu-apres-le-blocage-du-lycee-saint-exupery/ )

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      La Justice était déjà lente, mais la VAR ralentit encore d’avantage le match.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire