Le président de 13 Habitat Lionel Royer-Perreaut reconnu victime de chantage

Chantage
Bref
Clara Martot
12 Mar 2019 0

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné ce mercredi pour chantage un administré du maire des 9/10, Lionel Royer-Perreaut (LR). Il écope de huit mois de prison avec sursis, 500 euros d’amende et 3 ans d’interdiction de droits civils, civiques et familiaux. L’élu, également président de 13 Habitat, avait porté plainte contre l’homme et sa sœur jumelle après avoir reçu plusieurs intimidations. En mai 2017, le jeune homme avait contacté Lionel Royer-Perreaut, avançant qu’il était intéressé par la politique. Pendant la même période, sa sœur, qui sera jugée ultérieurement, avait interpelé le maire de secteur avec l’espoir d’obtenir un logement social.

La demande de celle-ci, traitée par les services du bailleur social, n’a pas abouti puisque des pièces manquaient à son dossier de demande. Quant au frère, Lionel Royer-Perreaut l’avait directement reçu dans son bureau. Rendez-vous durant lequel le maire aurait complimenté le prévenu sur ses “beaux yeux” et formulé l’envie de le revoir “à l’extérieur”. Une version toujours soutenue par le prévenu, joint par téléphone, faute de s’être présenté à l’audience. Des propos “diffamatoires” selon l’avocate de l’élu, Sandra Blanchard. Et utilisés comme chantage, en octobre 2017, lorsque le prévenu, s’émouvant de voir sa sœur toujours à la rue, a menacé le maire de “tout balancer” de leur entretien.

“Extrêmement choquée”, la procureure Brigitte Lanfranchi a qualifié l’homme de “sale individu” conduit par un “intérêt morbide”. Devant le tribunal, Lionel Royer-Perreaut a affirmé recevoir “beaucoup de pressions à 13 Habitat” sans jamais se “laisser intimider”. “Aussi, cette condamnation est un message à ceux qui avaient vu dans cette affaire un début de vérité”, a-t-il conclu en sortie d’audience.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire