Le 7 rue de Village accueille à nouveau ses locataires malgré une étude des sols alarmante

argile
Bref
le 4 Juil 2019
4

L’adjoint délégué à la sécurité, Julien Ruas a signé la levée du péril de l’immeuble situé 7 rue de Village, près de la place Castellane, indique La Marseillaise. Il s’agit d’un des premiers immeubles signalés en péril après le drame de la rue d’Aubagne, l’hiver dernier. Les locataires peuvent investir les lieux, malgré les résultats alarmants d’une étude géotechnique commandé par Monoprix Rome, le propriétaire du premier niveau de l’immeuble mitoyen qui s’appuie sur le 7.

Le diagnostic géotechnique révèle l’état du sol de l’immeuble 5, reposant sur une épaisse couche argile, humide et molle de 3,60 mètres de profondeur. Interrogé par La Marseillaise, le géologue Gérard Juventin mentionne un sol fait « d’un limon argilo-sableux de moyenne plasticité, sensible à l’eau, tellement humide qu’il se trouve à l’état de plastique ». Les fuites des réseaux d’eaux pluviales et usées auraient imprégné le sol et les fondations durant de nombreuses années.

Source : La Marseillaise

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. nicolasmemainnicolasmemain

    faudrait réparer toutes les fuites, drainer ce sol, contrôler son retour à un état solide, puis le rouvrir.

    Signaler
  2. LNLN

    Quelqu’un peut-il nous dire en quoi Ruas – directeur de maison de retraite (pardon Ehpad) et formaté à la Keddge bizness skoul – a une quelconque compétence dans la Prevention et la Gestion des Risques ?
    Le bataillon des marins pompiers, je veux bien (on sent la fascination du petit garçon : y a qu’à voir la collection de camions qu’il a sur son bureau….) mais la sécurité de la 2éme ville de France , les effondrements, les mise en peril, les évacuations, les levées de perils, je pensais que c’était sérieux moi !

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Euh, LN, vous en connaissez beaucoup, à la mairie de Marseille, des adjoint·e·s compétent·e·s dans le domaine qui est celui de leur délégation ? Je ne dis pas qu’il n’y en a aucun·e : je dis que ce n’est pas le critère qui a présidé à leur désignation… Et ça se voit à l’état de la ville.

      Signaler
  3. Vincent Squale VertVincent Squale Vert

    C’est inquiétant quant à la compétence du SPGR…. Et quid des grandes annonces de Mme Vassal et de la mutualisation, à grand frais, de la direction habitat indigne de la Métropole et du SPGR? Quant au SCHS, il semble abandonné non ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire