Grève jeudi dans les maisons départementales de la solidarité

Soupape
Bref
Julien Vinzent_
10 Oct 2018 1

Partie de la Belle-de-Mai le 1er octobre, la grève gagnera ce jeudi l’ensemble des maisons départementales de la solidarité des Bouches-du-Rhône. Soutenu par la CGT et la FSU, les travailleurs sociaux de ces structures d’accueil du conseil départemental décrivent des conditions de travail tendues et le manque de solutions, notamment pour la protection de l’enfance. « On est à la recherche de matelas à installer dans le couloir des foyers pour pouvoir respecter des mises à l’abri d’enfants ordonnées par le juge », témoigne dans la Marseillaise une assistance sociale. Lors d’un précédent mouvement en 2017, le département avait accepté la création de cinq postes à la MDS Belle-de-Mai, qui accueille plus de 200 personnes par jour (lire notre article). Une table ronde est prévue le 18 octobre.

Source : La Marseillaise

A la une

Le difficile retour au 22 rue des Feuillants
"Là, il y a un souci." L’agent du service de l’hygiène de la mairie semble embarrassé. Il est censé contrôler les travaux effectués suite...
Le chemin semé d’embûches d’un accord entre Les Républicains et En Marche pour Marseille
Martine Vassal, candidate plus que probable à la mairie de Marseille et Yves Moraine, le maire de des 6e et 8e arrondissements, se sont...
Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : « Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps »
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Jean PeuplusJean Peuplus

    Oh comme c’est étrange, FO ne soutient pas les travailleurs sociaux? Est-ce peut être un syndicat insensible à cette détresse qui explose dans le social car les agents confrontés quotidiennement à la misère de la population ne peuvent plus exercer dignement leurs métiers où alors n’a t-il pas eu l’autorisation d’intervenir afin que le conflit ne s’envenime?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire