Grève jeudi dans les maisons départementales de la solidarité

Soupape
Bref
Julien Vinzent_
10 Oct 2018 1

Partie de la Belle-de-Mai le 1er octobre, la grève gagnera ce jeudi l’ensemble des maisons départementales de la solidarité des Bouches-du-Rhône. Soutenu par la CGT et la FSU, les travailleurs sociaux de ces structures d’accueil du conseil départemental décrivent des conditions de travail tendues et le manque de solutions, notamment pour la protection de l’enfance. “On est à la recherche de matelas à installer dans le couloir des foyers pour pouvoir respecter des mises à l’abri d’enfants ordonnées par le juge”, témoigne dans la Marseillaise une assistance sociale. Lors d’un précédent mouvement en 2017, le département avait accepté la création de cinq postes à la MDS Belle-de-Mai, qui accueille plus de 200 personnes par jour (lire notre article). Une table ronde est prévue le 18 octobre.

Source : La Marseillaise

A la une

Stéphane Ravier (RN) s’offre Eric Zemmour pour draguer la droite
Ils finissent les phrases l'un de l'autre, rougissent de plaisir à s'écouter parler, ricanent à chaque saillie provocatrice... À voir le flot d'atomes crochus...
Le musée subaquatique des Catalans lesté par la justice
Touché. Coulé ? Le projet d'un musée subaquatique au large de la plage des Catalans (7e) connaît un nouveau coup dur. Après des mois de...
La Ville de Marseille veut mieux réguler les trottinettes avec des emplacements dédiés
C'est un simple appel à projet de la Ville de Marseille mais il est riche d'enseignements. La mairie est en train de tirer les...
Élus et policiers municipaux plébiscitent les caméras portatives qui ne filment jamais
Les policiers municipaux de Marseille, de Venelles ou encore de Saint-Martin-de-Crau vont pouvoir redevenir vidéastes. Le 16 avril, le préfet de police des Bouches-du-Rhône...
[Document] Dès 2016, une étude comptait 1100 logements très dégradés à la Belle-de-Mai
Y a-t-il un tiroir spécial où la Ville range ses études urbaines ? Un tiroir avec la particularité d'avaler la clef avec laquelle il...
Marseille manque-t-elle de bureaux ? Le vrai du faux
Vœux de début d’année, inauguration, bilan….. À chaque sortie devant les journalistes,  Jean-Luc Chauvin l'assure : "Marseille manque de bureaux pour accueillir des entreprises...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Jean PeuplusJean Peuplus

    Oh comme c’est étrange, FO ne soutient pas les travailleurs sociaux? Est-ce peut être un syndicat insensible à cette détresse qui explose dans le social car les agents confrontés quotidiennement à la misère de la population ne peuvent plus exercer dignement leurs métiers où alors n’a t-il pas eu l’autorisation d’intervenir afin que le conflit ne s’envenime?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire