Grève jeudi dans les maisons départementales de la solidarité

Soupape
Bref
Julien Vinzent_
10 Oct 2018 1

Partie de la Belle-de-Mai le 1er octobre, la grève gagnera ce jeudi l’ensemble des maisons départementales de la solidarité des Bouches-du-Rhône. Soutenu par la CGT et la FSU, les travailleurs sociaux de ces structures d’accueil du conseil départemental décrivent des conditions de travail tendues et le manque de solutions, notamment pour la protection de l’enfance. « On est à la recherche de matelas à installer dans le couloir des foyers pour pouvoir respecter des mises à l’abri d’enfants ordonnées par le juge », témoigne dans la Marseillaise une assistance sociale. Lors d’un précédent mouvement en 2017, le département avait accepté la création de cinq postes à la MDS Belle-de-Mai, qui accueille plus de 200 personnes par jour (lire notre article). Une table ronde est prévue le 18 octobre.

Source : La Marseillaise

A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Jean PeuplusJean Peuplus

    Oh comme c’est étrange, FO ne soutient pas les travailleurs sociaux? Est-ce peut être un syndicat insensible à cette détresse qui explose dans le social car les agents confrontés quotidiennement à la misère de la population ne peuvent plus exercer dignement leurs métiers où alors n’a t-il pas eu l’autorisation d’intervenir afin que le conflit ne s’envenime?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire