Arrêts maladie simultanés des six instituteurs de l’école maternelle Saint-Louis Consolat

VIRUS
Bref
Clara Martot
13 Avr 2018 0

Depuis jeudi matin, les six professeurs de l’école maternelle Saint-Louis Consolat (15e) manquent à l’appel. En cause : des arrêts maladies en cascade. Depuis la rentrée de février, l’absence prolongée de deux instituteurs posaient déjà un souci d’effectif à l’établissement. Des enseignants remplaçants avaient été appelés à la rescousse par l’inspection académique, mais cette dernière explique qu’ils sont tombés malades à leur tour. Entre-temps, faute de remplaçants disponibles dans la circonscription, les enfants avaient été répartis dans les autres classes. Des conditions de travail éprouvantes dues à cette surcharge d’effectifs d’élèves, constitueraient l’un des motifs de ces arrêts maladie. À l’inspection académique, un représentant regrette une simple « coïncidence ».

Quoiqu’il en soit, les six arrêts maladie comptabilisés jeudi matin ont contraint la directrice de l’école maternelle à chercher du renfort parmi le personnel de l’école élémentaire toute proche. Vendredi 13 avril, l’inspection académique a pu libérer deux remplaçants, et précise : « il est pour le moment impossible de faire école au sens strict. Mais nous assurons la continuité du service public en maintenant l’école ouverte, et par des activités à visée pédagogique. »

Les services académiques ne sont pas en mesure d’anticiper la situation de la semaine prochaine : « tout dépendra du nombre d’arrêts maladie. Il y a une réelle épidémie actuellement à Marseille chez les instituteurs et les administrations des écoles ». Si la situation à Saint-Louis Consolat est décrite tout a fait exceptionnelle, l’académie assure que l’école « n’est pas en défaut d’adultes ».

0
commentaires

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire