A propos d’un sondage primaire

Bref
le 31 Juil 2013
0

Lundi soir, Marsactu a mis en ligne un sondage pour évaluer (au doigt mouillé) quel concurrent à la primaire citoyenne organisée par le parti socialiste a le plus convaincu ses internautes lors des chats proposés au mois de juillet. Ce n'était pour nous qu'une manière plaisante de prolonger l'exercice, sans prétendre à une quelconque valeur scientifique pour le scrutin d'octobre. Aussitôt certains s'émeuvent du caractère disproportionné des résultats : Christophe Masse caracole en tête, suivi de près par Patrick Mennucci, tandis que les quatre autres concurrents restent coincés sous la barre des 10%.

Le directeur de campagne d'Eugène Caselli, Pierre Bonnéric, décroche même son téléphone pour avertir : "Ces chiffres ne reflètent aucune réalité. Il y a manipulation". Effectivement, on pourrait imaginer que tel ou tel candidat batte le rappel de ses troupes et demande, par exemple, à ceux qui ont signé un parrainage citoyen de venir cliquer sur le sondage Marsactu.  Ce qui aurait au moins eu pour vertu d'indiquer quel candidat à la primaire à l'escouade numérique la plus performante ou la moins en vacances.

Mais un coup d'oeil dans l'arrière-salle technique du site nous indique une autre forme de manipulation plus mécanique. Par un tour de passe-passe technique, un internaute au comportement robotique est venu sur la page du sondage à peu près toutes les minutes au milieu de la nuit, sans que l'on sache pour quel candidat il vient voter. En tout début de matinée, rebelote et même comportement compulsif.

Comme l'idée n'est pas de vérifier qui a le meilleur robot votant, nous avons décidé de retirer ce sondage pour le remplacer par un autre. Il était sans doute naïf de notre part que, comme c'est d'ordinaire le cas pour les autres consultations en ligne que nous proposons, seuls les internautes bien intentionnés (partisans ou pas) viendraient cliquer pour le candidat le plus convaincant.

Comme le souligne dans notre forum, électeur du 8e : "la principale caractéristique d'un sondage basé sur un échantillon de composition inconnue est sa non représentativité. On peut donc considérer que son résultat est anecdotique ou amusant, certainement pas dérangeant si l'on a des notions élémentaires de statistique. La "vérité" sortira des urnes de la primaire".

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire