Le jour où 65 jeunes migrants ont contraint le département à les héberger

Reportage
Lisa Castelly
24 novembre 2017 0

Au terme d'une journée de négociations mouvementée entre le département et les mineurs étrangers isolés qui occupaient l'église Saint-Ferréol-les-Augustins, ces derniers ont accepté l'offre d'hébergement proposée, après avoir obtenu des garanties sur leur accompagnement.

Au terme de discussions passionnées, les jeunes migrants ont accepté l'offre du département. (Image LC)

« Mes frères mineurs, approchez ! ». Il est 19 heures passées lorsque Joseph, l’une des figures emblématiques du groupe de jeunes migrants, appelle les nombreuses personnes – près de 200 – rassemblées dans l’église Saint-Ferréol-les-Augustins à se réunir au pied de l’autel, à la croisée du transept. Après plus de 48 heures d’occupation, le lieu demeure

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE

Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l’Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l’indépendance de votre journal




0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire