Un cinéma à bon port

Idée de sortie
Journal Ventilo
21 Sep 2018 0

Cinéma La Baleine © paparazza.canalblog.com

C’est un événement : l’ouverture de la Baleine au Cours Julien. Une nouvelle salle de cinéma à Marseille qui vient grossir les rangs d’un renouveau de l’exploitation cinématographique longtemps en berne dans la cité phocéenne.



Depuis près de quinze ans, une question cruciale se pose de manière récurrente au cœur de la cité phocéenne : public et acteurs culturels s’accordent à constater que dans la seconde ville de France, le parc de salles classées art et essai est particulièrement défaillant. Un peu d’histoire : dans les années 90, avec bien moins de sorties annuelles qu’aujourd’hui, les cinémas César, Alhambra, Paris, Breteuil, Miroir permettaient une représentation presque exhaustive de la production cinématographique.

Avec la fermeture des trois dernières salles susmentionnées et une conjoncture particulière dans le cas de l’ex-propriétaire des Variétés et César (pourtant portés par une formidable équipe sur place), Marseille a traversé une période douloureuse sur la question de l’exploitation cinématographique, malgré le dynamisme des projections hors les murs (Tilt, Vidéodrome première mouture…) ou de l’activisme du Polygone Étoilé.

Depuis quelques années, la tendance s’inverse enfin, et la ville reprend des couleurs cinéphiliques avec l’ouverture du Gyptis, du Videodrome 2, le changement de propriétaire des César / Variétés, le travail du Polygone, de nouvelles salles occasionnelles, voire le changement de programmation du Chambord, sans oublier le travail toujours exemplaire de l’Alhambra. En attendant la grande inconnue du complexe Artplexe en haut de la Canebière, félicitons-nous de l’ouverture d’un écran supplémentaire en plein cœur du centre-ville : la Baleine a en effet, au Cours Julien, ouvert ses portes ce 12 septembre. Soit un mono-écran de près de 90 places, pour un projet ambitieux : 45 séances par semaine, des ateliers pour enfants, un bistrot et un restaurant, de nombreuses avant-premières, des soirées débats, une pléiade d’invités prévus, au sein d’une salle magnifiquement bâtie.

Ce projet porté par Shellac, distributeur bien connu et exploitant, déjà, du Gyptis à la Belle de Mai permet ainsi, aux côtés de leur voisin Videodrome 2, de créer un pôle cinématographique unique et complémentaire (dont le premier exemple se dessine dans la manifestation Kino Visions – voir article dans ce numéro), au sein de l’un des quartiers les plus dynamiques de la ville. La programmation du lieu reste emplie de belles promesses, puisque Juliette Grimont en reprend les rênes : à l’instar de son excellent travail au Gyptis, largement relayé dans ces colonnes, gageons que la Baleine deviendra l’un de ces trop rares cinémas en France qui font encore vivre la création sous toutes ses formes, en mettant en valeur la pléiade d’œuvres cinématographiques qui ne trouvent encore que trop peu le chemin des salles.

Emmanuel Vigne

Cinéma La Baleine : 59 cours Julien, 13006 Marseille. Rens. : 04 13 25 17 17 / www.labaleinemarseille.com

Les prochaines séances au Cinéma La Baleine ici
https://www.journalventilo.fr/?s=cinema+la+baleine


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire