Tripalium par la Cie Marzouk Machine

Idée de sortie
le 22 Oct 2021
0

Sous l’impulsion de l’association Le Tamis, Coco Velten propose, durant un mois, un temps de réflexion informel et poétique autour de la notion de travail. C’est dans ce cadre que la compagnie lyonnaise Marzouk Machine présente, ce samedi 23 octobre, sa première création (2017), un spectacle de rue participatif aussi loufoque que politique. Le titre donne le ton, puisque l’étymologie latine du mot « travail », Tripalium donc, fait référence à un instrument de torture composé de trois pieux.

Nous voilà plongés avec quatre personnages dans une société qui rappelle la nôtre, où l’argent est roi et son corollaire, le travail, une source inépuisable de maux individuels et collectifs : épuisement, chômage, stress, délocalisations, surproduction, surconsommation inepte (pléonasme), clivages sociaux et politiques…

À travers plusieurs tableaux « épiques et bouffonesques », la jeune compagnie dirigée par Sarah Daugas Marzouk livre une farce maline et festive, aussi déconnante que détonante.

CC

www.facebook.com/cocovelten/

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire