Stage à marsactu (4e journée) : Edouard Philippe est à Marseille

Billet de blog
Leni
22 Déc 2017 0

Les trois premiers jours passés à marsactu ont été très instructifs et même après cela la 4e journée s'annonçait très intéressante et remplie de découvertes.

Ce jour là, j'avais rendez-vous à l'école du Rouet avec Lisa Castelly pour écouter le discours du premier ministre, Edouard Philippe. Je reconnu l'école de loin grace à la foule de personnes qui s'entassait à l'extérieur du bâtiment. Puis vers 10h10, nous nous sommes placés dans le hall d'entrée pour attendre l'arrivée du ministre.

Une zone très étroite était réservée aux rédacteurs tels que Marsactu, Libération, 20 minutes et l'AFP (Agence France Presse). Le journal local et le photographe de l'AFP étaient aux premières loges ce que l'on appelle "le pool presse". Cette délimitation dans laquelle nous étions tous serrés pour entrevoir l'espoir de prendre une photo du ministre ne s'est jamais agrandie, peu importe la salle à l'intérieur de laquelle nous nous trouvions.

Les discours

Le premier discours fut celui de Yves Moraine qui sur un air poétique fit des remérciment aux personnes hauts placées dans la salle. Puis vint le tour de Mme Vassal qui fit un discours rappelant les nombreuse nouvelles écoles qui ont / vont être créés à Marseille. Ensuite Jean Claude Gaudin prit la parole sur les efforts que selon lui, Marseille a fait ces dernier temps. Enfin, Edouard Philipe décrivit ses années d'écoles comme la chose la plus heureuse qui lui soit arrivé : "tout se joue à l'école, surtout en CP" ajoute-t-il gaiement.

Après un voyage de 10 minutes dans un bus escorté par des motards policiers dans lequelle nous allions a grande vitesse, c'etait d'ailleur fort en émotion nous arrivîmes enfin au lycée de la Fourragère pour de multiples autres discours. Cette fois ci, c'est une lycéenne membre du conseil régional de la jeunesse qui parla en première du besoin impératif de changement d'alimentation dans les établissement scolaire. Pour continuer, Renaud Muselier (président du conseil régional de PACA) intervint pour parler de la situation économique de la région PACA, et du plan climat "une COP d'avance". En finissant son discours il donna la parole à une autre lycéenne, la demi-finaliste de "The voice"  qui interpréta a capella "imagine" de John Lennon. Pour finir c'est encore une fois Edouard Philippe qui prendra la parole en parlant d'un sujet différent, l'écologieC'était vraiment très impressionnant pour moi, de passer d'un collège où je connais tout le monde à un lycée dans lequel les plus grandes figures actuelles française sont devant moi.

Bousculades et interview

Une fois le discours fini nous essayâmes d'aller parler à Jean Claude Gaudin mais malheureusement celui-ci était parti après la deuxième école sans adresser la parole aux journalistes. Pour compenser cela Lisa décida d'essayer d'interroger le premier ministre mais un policier la repoussa ce qui l'empêcha de parler avec Edouard Philippe.  Entre les élèves du lycée en question, les représentants des journaux présents ce jour-ci, les députés, et j'en passe un effet de masse s'était créé et j'était plutôt impressionné par l'ampleur que cette inauguration prenait.

Elle décida alors de demander à Cathy Racon-Bouzon, député de la République En Marche un commentaire ce qui fort heureusement fut une réussite. Cette avant dernière journée de stage fut encore une fois exceptionellement enrichissante et je me dis chaque jour un peu plus que j'ai bien fait de faire mon stage à Marsactu.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire