La place des femmes dans l'espace public marseillais

Louise Michel, un combat de (plaque de) rue

Billet de blog
par .
le 7 Juin 2018
1

Héroïne de la Commune et militante anarchiste, Louise Michel est morte à Marseille, à deux pas de la gare Saint-Charles, en 1905. Alors qu'elle était singulièrement absente de la toponymie de la ville, un mouvement populaire réussit, 113 ans après, à donner son nom à une place de Belsunce. Hélène Echinard, historienne, spécialiste des femmes à Marseille, nous raconte cette épopée.

Alors que l’héroïne de la Commune, morte à Marseille, était singulièrement absente de la toponymie de la ville, un mouvement populaire réussit, 113 ans après, à donner son nom à une place de Belsunce.

Écoutez Hélène Echinard, historienne, spécialiste des femmes à Marseille.

Par Malika Moine

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Germanicus33 Germanicus33

    C’était quand même la moindre des choses, le nom de cette femme exemplaire doit être donné à des lycées, collèges, rues…Avec de petits panneaux explicatifs.
    Une personnalité hors du commun à honorer.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire