Les recettes du bonheur

Idée de sortie
le 9 Oct 2020
0

Malgré les circonstances, l’équipe des Films du Delta met les bouchées doubles en proposant sa nouvelle édition de Courts-Bouillon le 10 octobre à Rousset, mais également deux jours de programmation sous forme de rattrapage, les 11 et 13 octobre, du festival Nouv.O.Monde, dont nous avions regretté l’annulation.

Une fille moderne de Noé Debré

Une fille moderne de Noé Debré

L’un des effets collatéraux — peu grave, certes, au regard des drames vécus, mais particulièrement épineux — de cette situation sanitaire hors normes reste pour l’activité culturelle de se frayer un chemin parmi les nombreux écueils existant, en termes d’organisation et de programmations événementielles. Chacun s’adapte, transforme ses pratiques, annule parfois, reporte souvent, modifie sa communication, pallie les restrictions diverses.

La dynamique équipe des Films du Delta, dont l’activité en termes de diffusion cinématographique s’est solidement installée au sein du paysage régional, profite ainsi de sa quinzième édition de Courts-Bouillon, journée consacrée aux formats courts sous toutes ses formes, pour enrichir l’événement de deux journées supplémentaires, en rattrapage de l’édition 2020 du festival Nouv.O.Monde qui avait, hélas, dû être annulée.

Le résultat de ces trois journées de projections et de rencontres devient ainsi particulièrement enthousiasmant, et confirme une tendance des programmateurs de festivals cinématographiques à ne pas sombrer dans un défaitisme ambiant qui leur ferait baisser les bras. Concernant de prime abord Courts-Bouillon, c’est comme à l’accoutumée un véritable marathon de courts-métrages, pour tous publics, que nous proposent les Films du Delta, offrant ainsi un panorama des plus larges sur l’audacieuse création internationale que développe le format court.

Lors des six séances du 10 octobre, savamment concoctées, nous y croiserons, parmi tant d’autres, les films de Sofia Alaoui (Qu’importe si les bêtes meurent), Noé Debré (Une fille moderne), Rakel Ström (Kilt), Maxime Roy (Sole Mio) ou Salvatore Lista (Rap Night). Soulignons que la séance consacrée au cinéma d’animation offrira l’occasion d’une carte blanche à d’éminentes écoles, telles que MoPa, la Poudrière, ArtFx ou les Gobelins, qui parviennent à exploser les codes du genre via, entre autres, l’outil numérique.

Concernant l’édition de rattrapage du festival Nouv.O.Monde, la programmation s’avère tout aussi palpitante, avec entre autres la projection de l’excellent Where is Jimi Hendrix ? de Marios Piperides, la présentation par la cinéaste Claire Devers de son adaptation des Marins perdus de Jean-Claude Izzo, celle par Guy Astic du feel good movie Le Défi du champion de Leonardo D’Agostini, ou l’avant-première du très attendu en salle À cœur battant, accompagné de sa réalisatrice Keren Ben Rafael. Si l’on ajoute aux festivités le partenariat avec le festival Image de Ville et les séances scolaires, force est de constater que nous retrouvons avec autant de plaisir ces deux événements de premier plan dans la périphérie marseillaise.

Emmanuel Vigne

Courts-Bouillon : le 10/10 à la Salle Émilien Ventre (Rousset). Séances de rattrapage Nouv.O.Monde : le 11 à la Salle Émilien Ventre (Rousset) et le 13 au Cinéma Casino (Trets).

Renseignement : www.filmsdelta.com

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire