Laurent Rigaud au théâtre de l’œuvre, une première réussie

Blog de l'équipe
L'équipe de Marsactu
11 Déc 2017 1

Laurent Rigaud au théâtre de l'œuvre. Photo Nicolas Georges.

Pour une première, on ne s’était pas rendu les choses faciles en allant sur un terrain artistique que nous maîtrisons peu. Mais la conférence gesticulée de Laurent Rigaud vendredi soir a rempli le Théâtre de l’œuvre, pour notre plus grande joie. Laurent a été tel qu’on le connaît dans ses chroniques, direct, passionné, généreux. Éducateur, il nous a raconté les aléas, les rencontres, les limites de sa vie professionnelle. Il nous a fait réfléchir sur les cadres qui enferment ceux qui y rentrent autant qu’ils excluent ceux qui en sortent. Le public a répondu par des questions qui ont permis de prolonger le spectacle par un débat enrichissant, dans la salle puis à la buvette.

Ce premier rendez-vous était pour nous comme pour le théâtre un test. Notre audience, nos lecteurs, nos abonnés étaient-ils capables de se mobiliser en soirée ? Les chroniques de Laurent, diffusées quinze jours auparavant auraient-elles séduit ?  Après avoir répondu par l’affirmative à ces questions, nous sommes bien décidés à multiplier les rendez-vous publics en 2018, en répondant à des invitations comme en organisant nos propres rendez-vous. La prochaine date à retenir : le 25 janvier pour le forum « Lanceurs d’alerte, mode d’emploi », au Mucem où nous serons avec d’autres titres de la presse indépendante et des lanceurs d’alerte de tous horizons. Le programme est ici.

1
commentaires

  1. Forza Forza

    Pour un coup d’essai c’était en effet un coup de maître : vous avez mis la barre très haut pour une première et c’est ce qu’il fallait. Merci encore à Laurent et à tous ceux qui ont rendu cette soirée possible.
    P.S. Toute la soirée je me suis demandée à qui il me faisait penser et en regardant cette photo aujourd’hui ça m’a fait « tilt » : Pérec 🙂

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire