Des vœux d’indépendance pour 2022

Blog de l'équipe
le 13 Jan 2022
17

Toute l'équipe de Marsactu vous présente ses meilleurs vœux pour 2022. Nous espérons que vous passerez cette année en notre compagnie, pour faire vivre et grandir l'information locale indépendante.

Dans quelques semaines, le quotidien papier historique des Bouches-du-Rhône aura un nouveau propriétaire. Si son nom n’est pas encore connu, une chose est déjà certaine : il ne s’agira pas d’un groupe de presse indépendant. Les deux candidats en lice pour la reprise des parts de Bernard Tapie illustrent en effet un paysage français marqué par une concentration des titres dans les mains d’hommes d’affaires ou de groupes dont l’activité principale n’est pas la presse. À l’heure de dessiner des perspectives pour 2022, ce fait d’actualité nous invite tout d’abord à réaffirmer notre spécificité : dans ce département, Marsactu est aujourd’hui le seul média généraliste détenu majoritairement par sa rédaction et dont les revenus ne dépendent pas de la publicité et des financements des collectivités locales.

Le mois dernier, par une matinée un peu fraiche de décembre, nous avons mis nos tâches entre parenthèses pour réaliser une nouvelle photo d’équipe. Ces nouveaux visages et le casse-tête de notre photographe Patrick Gherdoussi pour caser tout le monde nous ont fait du bien : oui, Marsactu a grandi, s’enrichit de nouvelles compétences.

L’information indépendante est un combat

Pour les neuf personnes qui font votre journal au quotidien, et on peut sans trop de risque y ajouter les dizaines d’autres qui y contribuent, tout ça est une source de fierté. Mais pour ce territoire, ce n’est pas un acquis. Car l’information indépendante est un combat, un défi sans cesse renouvelé.

Faire le choix d’une information indépendante, c’est devoir se démener pour obtenir de nos interlocuteurs des réponses sur nos sujets d’enquête, pas sur ceux qu’ils veulent mettre en avant dans un communiqué de presse. Faire le choix d’une information indépendante, c’est accepter le risque de déplaire, de fâcher, de voir des portes se fermer, puis se rouvrir. C’est aussi faire face aux interrogations et aux critiques de nos lecteurs et même de ceux qui ne nous lisent pas. C’est résister à la tentation de l’indifférence comme de la fluctuation devant la moindre menace de désabonnement. Bref, tenir la ligne, rester sur cette ligne de crête de l’inconfort permanent.

Covid, Facebook et débat national

L’information locale ne surgit pas de nulle part quand on en a besoin. Elle passe par un soutien constant à ceux qui la font exister.

À ces difficultés, que nous avons choisies, s’en ajoutent d’autres, qui montent en puissance depuis deux ans. Comme l’ensemble des secteurs, il nous faut adapter notre organisation à la crise sanitaire pour assurer la continuité de nos parutions et de notre service client. Il nous faut aussi trouver notre place chez ces nouveaux kiosquiers que constituent les plateformes (Google et Facebook pour ne citer qu’eux) tout en développant des canaux plus indépendants pour toucher nos lecteurs. Vécue par l’ensemble de la presse en ligne, cette situation est d’autant plus complexe pour un titre qui refuse de se prêter aux exigences de contenus formatés et bénéficie de moyens techniques limités.

Soyons réalistes, dans une période où l’attention se focalise sur une crise mondiale principalement gérée au niveau national et une élection présidentielle à venir, il nous faut aussi convaincre nos lecteurs actuels ou potentiels que l’information locale est aussi essentielle dans nos vies. Et qu’elle ne surgit pas de nulle part quand on en a besoin. Elle passe par un soutien constant à ceux qui la font exister.

C’est avec ces motifs de fierté, cette détermination et ces sujets d’inquiétude que nous abordons 2022. Depuis plusieurs mois, nous travaillons sur des chantiers pour continuer à faire progresser votre journal. L’un d’entre eux sera visible très prochainement avec un nouveau site mobile, plus rapide et plus ergonomique. Nous avons aussi à cœur de vous proposer davantage d’émissions, de renouveler nos newsletters, d’être plus présents sur certaines thématiques ou dans certains territoires et, bien sûr, de porter toujours plus loin l’investigation locale. Cette nouvelle page ne s’écrira pas sans vous alors lisez et faites lire la presse indépendante ! Très belle année 2022 en notre compagnie !

Julien Vinzent, président de Marsactu

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Julien VOLMAR Julien VOLMAR

    Tres belle année à vous!!! Je vous souhaite de continuer comme vous le faites, votre journal est une source précieuse, accrochez vous car sachez-le vous nous le rendez bien!! Meilleurs voeux pour 2022!!

    Signaler
  2. Dark Vador Dark Vador

    Même si je ne poste pas de multiples commentaires (et personne ne m’en fait le reproche 😉) je lis intégralement chaque article. Longue vie à Marsactu 💋

    Signaler
  3. mrmiolito mrmiolito

    Bonne année et bonne continuation, vous êtes précieux !

    Signaler
  4. Simoun Simoun

    Bonne année à tous et merci encore pour votre travail. Marsactu est plus que jamais le média indispensable pour connaître et comprendre Marseille.
    Amitiés

    Signaler
  5. Cyrille Cyrille

    Une belle année à toute l’équipe ! Continuez sur la voie de la rigueur, choisie dès la création, sur la diversité de vos intérêts à 360 ° car tous les papiers de Marsactu sont agréables à lire et font preuve de pertinence.

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Meilleurs voeux à notre petit journal préféré et à son équipe de journalistes indépendants, motivés, impliqués, curieux, persévérants, exigeants…
    Merci d’être là et de faire votre travail, nous avons besoin de vous,
    longue vie à Marsactu !

    Signaler
  7. diasdominique diasdominique

    Belle année à toute l’équipe, bravo pour votre défense de la vérité et de la probité sur tous les sujets, même quand c’est compliqué.

    Signaler
  8. TINO TINO

    Bonne année à vous, les petits jeunes de Marsactu. Au plaisir de vous lire. Papi Tino.

    Signaler
  9. Christophe MELON Christophe MELON

    Une très belle année à vous et une bonne santé à notre journal, on a besoin de vous pour nous apporter une information claire et des vérités dans les dossiers !
    Longue vie !

    Signaler
  10. 9zéros 9zéros

    Du bon et le meilleur en 2022 dans le sérieux et le plaisir à toute votre bande de jeans!

    Signaler
  11. Pussaloreille Pussaloreille

    Ils ont tout dit !!! 😱 C’est vrai que votre boulot n’est pas facile mais c’est vrai aussi qu’il est absolument indispensable. Surtout en ces temps de communication outrancière ou le communiqué de presse a tôt fait de remplacer l’info issue de l’investigation. Merci pour vos alertes, vos éclairages, pour votre ton et votre sincérité. Bonne année et longue vie a Marsactu et à toute la presse libre !

    Signaler
  12. Manipulite Manipulite

    Bonne année à vous !
    Du courage quand il en faut et de l’enthousiasme pour tout le reste !
    Vous êtes devenus utiles et indispensables
    A l’an que ven !

    Signaler
  13. Véronique DUTHILLE Véronique DUTHILLE

    Bonne année Marsactu !
    En ces temps de crise mondiale qui nous éloigne les uns des autres, il est d’autant plus important de savoir ce qui se passe autour de nous, de partager les problématiques de nos voisins inconnus, d’être informés sur ce qui se prépare, et de le faire savoir.
    Longue vie !

    Signaler
  14. Nicolas Dubost Nicolas Dubost

    Très bonne année à vous toutes et tous,
    je lis chaque jour l’essentiel des articles et apprécie la qualité de vos écrits. J’apprécie aussi vos infos sur la vie quotidienne, par exemple les problèmes d’ordures ménagères et le travail des ripeurs. A ce sujet, j’habite aux Olives et dans ma rue aucune benne n’est passée depuis le 8 décembre. Heureusement que l’hiver est rude. Avez-vous des informations ?
    Amicalement.

    Signaler
  15. Jean-Marie Leforestier Jean-Marie Leforestier

    Un grand merci pour tous ces chaleureux commentaires !

    Signaler
  16. LN LN

    Alors moi aussi je vais pas faire dans l’originalité pour vous souhaiter bonne année et longue vie !
    Sinon, pas un seul sourire sur la photo…. Façon série télé ? Le sérieux avant tout ? Le photographe vous a engueulé ? Surprenant !

    Signaler
    • Lisa Castelly Lisa Castelly

      Alors c’est vrai que le journalisme d’investigation ne s’illustre pas forcément avec des éclats de rire, mais il y a surtout de vraies raisons : il faisait très très froid ce matin de décembre et la lumière était aveuglante 😀

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire