Co-Construction : bilan du questionnaire Agora

Blog de l'équipe
Mathieu B
21 Août 2015 1

Parmi les grandes nouveautés de Marsactu qui nous tiennent particulièrement à cœur, figure la création de l’Agora, notre forum citoyen. Comme les tarifs, l’identité visuelle ou encore l’édition week-end, il est l’un des chantiers majeurs de co-construction. Nous sommes rassurés de voir, à la lumière de vos réponses à notre questionnaire, qu’il y a parmi vous quelques vocations de blogueurs, même si une grande majorité hésite encore à sauter le pas. D’autres participants se sont interrogés sur ce nouvel espace d’expression. En faire un lieu de débat qui reste « à hauteur du cerveau » – selon le mot d’un co-constructeur – constitue un défi. Cela passera par une modération fine ainsi qu’une mise en valeur et en page adéquate. Même si elle aura sa propre page d’accueil, l’Agora restera sera scrutée par les censeurs modérateurs de Marsactu. A nous et à vous de rendre cet espace le plus intéressant possible.

Agora

*Pour les plus curieux, les résultats sont aussi disponibles sur l’outil Typeform qui accueille nos questionnaires.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. JL41JL41

    Puisque vous nous invitez à faire des essais en postant sur votre blog « pour échanger avec nous », je reviens avec le commentaire que j’avais posté il y a une dizaine de jours, après le bilan du questionnaire Agora. Je me mouille un peu sur le sujet du lectorat, pour le moment encore peu discuté.

    « Quelle thématique pour les ‘blogs experts’ » ? Ce classement donne une idée de votre lectorat le plus motivé, 52 % (prêts à noter les billets des blogs) à 82 % (envie 14 % ou peut-être envie 68 % d’ouvrir un blog) des 164 répondants à l’enquête lancée auprès des 839 contributeurs. Ce classement émane finalement de 10 à 15 % des répondants, mais il donne une idée des désirs des participants, probablement parmi les plus instruits, ou titulaires d’un diplôme d’études supérieures (urbanistes, architectes, sciences politique, animateurs ou consommateurs culturels, militants). Faute d’indications plus précises de la part de Marsactu sur son lectorat, on est un peu contraint aux conjectures.

    L’urbanisme vient en tête, suivi de la politique et de la critique culturelle, dans ces désirs d’expression, et partant, de lecture de Marsactu.

    L’urbanisme où œuvrent aussi les architectes (secteur public et cabinets privés qui répondent à la demande publique), c’est notre cadre de vie qui se fait, les problèmes qui s’y manifestent et la recherche de solutions pour un mieux vivre. L’autre terme de ce qui est aussi une alternative, ce sont les élus qui arbitrent, leurs collaborateurs qui préparent les dossiers, ainsi que de nombreux militants internes au secteur public, ou externes au sein de leurs organisations politiques ou syndicales, la grande diversité du monde associatif, ainsi que des citoyens encartés nulle part.

    Une question vient tout de suite à l’esprit, d’autant que les incitations à passer par les réseaux sociaux, Twitter ou Facebook, ou de compléter son information sur Typeform, en s’inscrivant sur une page en anglais. Combien d’abonnés (je ne parle pas des abonnés automatiques de l’opération de crowdfunding) cela fait-il à partir de ce jeu de miroirs dans lequel nous sommes presque tous, y compris les journalistes de Marsactu ? Si ce n’est que les journalistes devraient pouvoir en sortir, même si tous les lecteurs ne l’attendent pas, c’est leur métier… mais c’est à nous qu’ils parlent.

    Il faudrait pouvoir aller vers cette partie de la population qui ne s’exprime pas, ou de façon très lapidaire, cette partie de la population qu’on n’écoute pas, parce que ce serait bien plus long que de répondre à un questionnaire. Des citoyens comme nous mais qui n’iront jamais positionner un projet sur un site cartographique. Comment un support d’information en ligne peut-il sortir de ce jeu de miroirs entre nous et nous ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire