À Port-de-Bouc, le projet industriel de trop

Décryptage
le 20 Déc 2021
1

L'entreprise Premys veut implanter un centre de démantèlement de bateaux le long du chenal de Caronte, à proximité de Port-de-Bouc. La mairie s'oppose au projet en raison de potentielles nuisances. Les studios de cinéma voisins ont aussi fait savoir leur inquiétude.

Le site où Premys veut installer son centre de déconstruction de navires. Image : RB

Le site où Premys veut installer son centre de déconstruction de navires. Image : RB

Plusieurs feuilles A4 jaunes sont collées sur la porte de la mairie de Port-de-Bouc : une enquête publique est en cours. Elle concerne une demande d’autorisation environnementale pour la création d’un site de “démantèlement de moyens de transports” par l’entreprise Premys, filiale du groupe de BTP Colas. Celui-ci doit s’étendre sur 22 500 m². Prévu […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. SergioLeon SergioLeon

    Les relocalisations et la re industrialisation c’est aussi ça.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire