À Marseille, une multinationale de l’agrochimie pollue sans se soucier de la loi

Enquête
le 5 Fév 2024
11

Pendant des mois, Cerexagri, filiale du géant de l'agrochimie UPL installée au Canet, a mis en péril la santé de ses salariés marseillais et des riverains, pour gagner en productivité. Cette multinationale indienne, spécialisée dans la production d'engrais phosphaté, a rejeté un gaz toxique dans l'atmosphère en contournant la réglementation en vigueur.

Le site marseillais de Cerexagri est situé au Canet. (Photo E. B.)
Le site marseillais de Cerexagri est situé au Canet. (Photo E. B.)

Le site marseillais de Cerexagri est situé au Canet. (Photo E. B.)

Coincés entre l’autoroute A7 et la rocade L2 au nord de Marseille, les entrepôts de Cerexagri semblent complètement écrasés par les grandes tours voisines de la cité Jean-Jaurès. À l’entrée du site industriel, quatre chiffres sont gravés dans la pierre de l’un des bâtiments : 1909, date de naissance de l’usine. De l’autre côté, depuis […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Donc cette usine intoxique ses employés, les habitants du quartier, et le réseau d’eau pluviale qui va… jusqu’à la mer. Volontairement.
    Les autorités ont reagit avec la DREAL. Mais maintenant ? Esperons que cet article accélère la mise en conformité.
    Bien sûr il va y avoir un chantage à l’emploi…
    Et au fait, nos édiles doivent sûrement fréquenter le directeur de cette usine ? Au cercle des nageurs, ou dans les salons de la cma cgm ?
    Au fait qui transporte les matières premières et ensuite la production de cette usine ?
    Qui sont ses clients ?

    Signaler
  2. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    La multinationale est indienne mais les cadres qui ont mis en place cette dérivation toxique sont sans doute français. De plus Macron et sa bande organisée soit disant « Renaissance » qui a organisé le démantèlement de l’Inspection du travail et d’une bonne partie du Code du travail est bien français. Par contre les ouvriers et une grande partie de la population environnante exposés aux dangers sont sans doute en grande partie immigrés ou descendant d’immigrés …

    Signaler
    • RML RML

      C’est quoi cette distinction? Français vs immigrés? Les immigrés et descendants d’immigrés don’t vous parlez dans lz cite et l usine sont donc tous etrangers?

      Signaler
  3. Pascal L Pascal L

    La DREAL a réagi : un avertissement !

    Arès 10 avertissements c’est un blâme, après 10 blâmes une heure de colle, donc ça fait très très peur !

    Résultat : la DREAL, toutes les entreprises polluantes s’en moquent complétement.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Et j’ajoute, elles peuvent s’en moquer puisque des contrôles, il n’y en a pas.
      Qu’est ce qu’on attends pour déployer des capteurs (ça ne coute pas très cher) un peu partout dans les quartiers nord, près du GPMM, près de l’A55, près des 15 ou 20 entreprises qui ont des rejets significatifs ?

      Signaler
  4. mrmiolito mrmiolito

    Il y a aussi une école maternelle, littéralement sur le trottoir d’en face, elle aussi coincée entre les deux autoroutes…. Et on peut rappeler que le H2S, qui sent l’oeuf pourri à basse concentration, ne sent plus rien et devient toxique et mortel à haute concentration (en cas de fuite importante donc).
    C’est assez hallucinant qu’une telle industrie ne soit plus soumise à la réglementation SEVESO !
    Cela dit le simple fait que ce soit un des derniers quartiers de Marseille sans élévation 3D dans Google Maps (!), montre à quel point personne ne s’y intéresse… pauvres gens !

    Signaler
    • julijo julijo

      en parlant d’école, je reprends l’argument….
      on peut aujourd’hui parfaitement empoisonner les gens d’un quartier populaire (abandonné ?) sans que ça dérange quiconque….or sur le boulevard de la libération on ne peut pas installer une halte de soins addictifs, qui “soigne” plutôt les gens…va comprendre !

      Signaler
  5. Neomarseillais Neomarseillais

    Encore un scandale qui passe crème !! La solution a été trouvée en une semaine…

    Signaler
  6. vékiya vékiya

    et tout ça pour que les agriculteurs puissent continuer à polluer

    Signaler
  7. liovelut liovelut

    Donc c’est la combientième fois qu’on chope cette usine à faire n’importe quoi ? Surtout que là c’est une transgression de la loi assumée leur conduite secondaire non déclarée

    Quand est-ce qu’on leur fout une amende en proportion de leur chiffre d’affaires et qu’on colle les empoisonneurs de la direction aux baumettes pour mise en danger de la vie d’autrui ?

    Signaler
  8. Haçaira Haçaira

    Et alors l’important c’est ce que touche les actionnaires, les autres ce sont des pauvres on s’en fout

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire