Rendez-vous déterminant pour les mosaïques de la Corniche

MOSAÏQUE
Bref
le 8 Juin 2016
2
Sur la corniche Kennedy un peu avant le chemin du Roucas blanc, les 13 mosaïques déjà posées par Paola Cervoni.

Sur la corniche Kennedy un peu avant le chemin du Roucas blanc, les 13 mosaïques déjà posées par Paola Cervoni.

Cela fait deux semaines qu’elle lutte pour contrer la “menace” qui pèse sur les mosaïques de la Corniche que Paola Cervoni installe depuis janvier. Trois mois plus tard, elle reçoit un courrier des services événementiels de la ville lui enjoignant de démonter les œuvres mises en place. Le 23 mai, la fondatrice de l’association Viv’Arthe, lançait une pétition pour permettre la poursuite de son projet artistique et citoyen. Près de 900 élèves de primaire et les pensionnaires d’une maison de retraite ont participé tant à la conception qu’à la réalisation de cette fresque, sur le thème de la Méditerranée, inspirée du parc Güell à Barcelone. C’est donc munie de plus de 11 000 signatures que l’art thérapeute défendra aujourd’hui son initiative devant Jean-Pierre Chanal, directeur général de l’attractivité et de la promotion à la Ville.

Depuis la position municipale s’est quelque peu assouplie. Les médias se sont emparé du sujet et les réseaux sociaux en ont fait une polémique virale. Le discours de Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements, se veut plus tempéré, notamment au micro de La Provence. Il est question aujourd’hui de terminer le treizième banc et de lancer un appel à concertation pour décider du futur des trois kilomètres du plus long banc du monde. Si la mosaïste se dit prête à négocier, elle n’en reste pas moins déterminée, forte du succès de sa pétition. “J’ai obtenu une autorisation pour 25 bancs [sur les six cents que compte la Corniche Ndlr], je ne signerai rien si on me les refuse.” 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. veronique iorio veronique iorio

    Elle a bien raison de ne rien signer si on lui refuse de finir !

    Signaler
  2. ptit-marin ptit-marin

    faut tenir bon!!
    rien lâcher!!
    on vous soutiendra

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire