Les anciens élus du conseil départemental retrouvent des emplois publics en toute discrétion

Enquête
le 22 Nov 2021
23

Sortants en juin, recasés à la rentrée. Selon les informations de Marsactu, quatre élus départementaux de la droite locale qui ne se sont pas représentés en juin ont trouvé des postes d'employés au département, à la métropole et au CCAS de La Ciotat.

L'hôtel du conseil départemental à Saint-Just. (Photo : LC)

L'hôtel du conseil départemental à Saint-Just. (Photo : LC)

C’est l’histoire de petits recasages entre amis. Ils ne se sont pas présentés à leur succession au conseil départemental en juin dernier, mais ne sont pas pour autant sortis du paysage. Quatre anciens élus départementaux ont eu tôt fait de retrouver des postes dans des structures publiques. Les deux premiers n’ont même pas eu besoin […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Un fonctionnement clanique et consanguin, qui garantit l’absence d’idées neuves et nuit à la morale publique. Mais le contribuable paie, pourquoi se gêner ?

    Signaler
  2. demidi.aminuit demidi.aminuit

    Tout est dit….une brochette de nuls précisément pas réélus, comme par hasard…
    Madame CARREGA « a des portes ouvertes… ». Elle est surtout spécialiste pour les enfoncer, les portes ouvertes …
    On ne recule devant rien pour distribuer l’argent public de ceux qui paient des impôts . Et en plus du reste elle est malhonnête. C’est désespérant…pour info, Jean max Trouillet n’est pas très loin d’ailleurs, à l’UNCCAS dont le siège est vers la ciotat. … cherchez l’erreur ou plutôt ne la cherchez plus.

    Signaler
  3. BRASILIA8 BRASILIA8

    On doit sans doute en trouver dans les entreprises qui ne vivent que de la commande publique par exemple dans le domaine de l’eau , des déchets …

    Signaler
  4. L.D. L.D.

    C’est pitoyable mais aussi révoltant surtout pour les personnes qui galèrent journellement. Merci encore pour ces infos continuez à creuser.

    Signaler
  5. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Carrega au CCAS de La Ciotat, c’est absolument formidable ! elle pourra tranquillement continuer à voyager aux frais de la Princesse. Et le 1er adjoint de La Ciotat qui découvre ses démélés judiciaires, aux innocents les mains pleines ! Bons à rien et mauvais en tout, c’est à cela qu’on les reconnait.

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Tweet de la mère Vassal il y a deux mois : “Alors que la défiance à l’égard du monde politique s’aggrave et que nous avons tous été choqués par l’abstention aux dernières élections, nous devons renouer avec la confiance, répondre au désir de #proximité des Français et simplifier et rendre plus lisible l’action publique.”

    Avec ces pratiques , pour renouer avec la confiance , elle se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude , en revanche la lisibilité de son action publique est claire : se gaver elle et ses copains.
    Nous avons la droite la plus conne de France mais aussi la plus pourrie.

    Signaler
  7. LOU GABIAN LOU GABIAN

    Toujours le problème des ordures ménagères a Marseille
    Et celle ci s’incruste nt

    Signaler
  8. …! …!

    Affligeant … pour être complet , Marsactu aurait pu aussi parler de ce qui se passe au cabinet de la ville . Côté recasage , y’a à dire . Y’a même un directeur de cabinet qui est passé directeur général… marsactu , tu fais un additif ?

    Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Ce serait chouette de donner des noms, vous avez l’air tant renseigné. A priori passer d’un poste de fonctionnaire à un autre poste de fonctionnaire, c’est logique et normal. Passer d’élu à pantouflard dans des fonctions qui n’ont pas d’utilité en revanche…

      Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Un élu n’a pas le droit de re travailler ?

      L’ex dgs recasé à ne rien faire, comme l’ex secrétaire generale…pour ceux que je connais.

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Que de mystères sans citer de noms. Pourtant vous les connaissez, puisque vous vous vantez de les connaitre.
      Et que de propos péremptoires et fantaisistes cher Pierrot : à 72 ans Maurice Rey peut prétendre à la retraite. C’est vrai qu’il a une sacrée dette : 8000€ de PV pour infractions au code de la route avec son véhicule de fonction quand il était conseiller municipal délégué aux cimetières.
      https://marsactu.fr/lelu-aux-cimetieres-accumule-plus-de-8000-euros-damendes-avec-sa-voiture-de-fonction/

      Sylvie Carrega est déjà élue : au conseil municipal de Marseille. Ce qui lui laisse du temps libre pour aller travailler pour la mairie de La Ciotat. Si cela lui permet de régler ses dettes…
      https://marsactu.fr/plainte-pour-abus-de-confiance-contre-une-vice-presidente-du-departement-et-son-epoux/

      Bruno Genzana est élu lui aussi, au conseil régional. Ce qui lui donne aussi du temps libre visiblement. 3000 brut (CR + Pdt de commission permanente) n’est pas suffisant. A croire qu’il n’ aucun patrimoine non plus.

      La seule légitime, sauf si elle a l’age de la retraite, est Danièle Brunet : ancienne fonctionnaire, elle a du être en mise à disposition de droit pour mandat électif et donc retrouve un poste de fonctionnaire.

      Signaler
  9. …! …!

    @ruedelapaixsaintmarcel : je lis juste la presse . Directeur de cabinet de la précédente maire devenu directeur général des écoles . M’est d’avis que ça n’a pas grand chose en commun …. Pierre 12 semble en savoir plus

    Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Citez son nom, c’est un personnage public : Christophe Pierrel. Depuis quand un haut fonctionnaire passant d’une mission à une autre est un “recasage” ?

      Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Un élu a bien sûr le droit de se mettre à travailler après n’avoir rien foutu pendant des années,mais pas d’être recasé sur le compte du contribuable.A cela d’ailleurs nous pourrions rajouter les sénateurs dans la catégorie payés à rien foutre.
    Mais qui pourrait embaucher Carrega,Rey et consorts.
    Ils sont proprement bons à rien.

    Signaler
    • chouze chouze

      Ah la politique locale et ses délicieux travers. Bref totalement anormal.

      Signaler
    • Tyresias Tyresias

      Objection sur le travail des sénateurs
      J’ai changé d’avis au fur et à mesure de leurs rapports que j’ai été amené à lire. C’est souvent très chiadé. Peut-être savent-ils faire travailler les autres , je ne sais pas , mais le résultat est réussi.
      Idem pour les technocrates genre cours des comptes à un niveau ou l’autre : ils parlent du terrain et l’intègrent à leurs raisonnements.
      Cela dit, d’accord pour les considérer par principe, comme des enfoirés😊

      Signaler
    • Avicenne Avicenne

      Pierrel ( 36 ans aujourd’hui ) a commencé avec Bockel à la mairie de Mulhouse, puis a suivi ses postes chez : Vauzelle à la région PACA, Carlotti au ministère Handicap et lutte contre l’exclusion, Kanner à la jeunesse é taux sports, en 2015: chef adjoint du cabinet de Hollande.
      En Octobre 2016, il part pour conquérir la mairie de Gap mais qui lui échappe en 2018 ( il est élu conseiller municipal dans l’opposition ).
      Suite à cette défaite, « Il décide de privilégier sa vie professionnelle « ??! et rejoint Vinci, en Avril 2019, il est nommé Président du Conseil d’administration du stade Bordeaux – Atlantique ( filiale de toujours Vinci ).
      Et le 27/07:2020, il est nommé… à la mairie de Marseille, pourquoi ? Mystère !
      On le surnomme « le Vinci – boy, ce qui nous promet des surprises avec les futurs marchés publiques ; il était appelé le sniper anti – Macron de Hollande.
      Son seul diplôme : Master en sciences politiques à La Sorbonne.

      Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    La cour des comptes sont des hauts fonctionnaires et magistrats ,ils bossent, et cela est du très haut niveau.
    Si vous avez du temps, jetez un œil sur l’observatoire du travail des sénateurs ( présence, intervention, rapports), régionaux et vous comprendrez aisément le pourquoi de mon commentaire.Effectivement ils savent faire travailler les autres, mais si vous saviez le nombre de rapports pondus chaque année.Le Conseil Économique et Social est dans le genre pas mal.

    Signaler
    • Tyresias Tyresias

      Ok
      Je parlais juste des sénateurs/glandeurs et technocrates/ignorants du terrain

      Signaler
  12. Zumbi Zumbi

    Depuis quand Maurice Rey a-t-il passé l’âge de la retraite ? En quoi est-il indispensable à la majorité du CD ? Même question pour Trouillet qui s’était incrusté au CCAS à Marseille au-delà des limites tolérées par la loi, et qui n’en était parti que sous l’injonction de la Préfecture…

    Signaler
  13. Electeur du 8e Electeur du 8e

    “Un élu n’a pas le droit de re-travailler ?” Ben si, comme tout le monde : en rédigeant un CV et en envoyant des candidatures à de vrais emplois ayant une utilité économique et sociale. Ce n’est pas exactement la même démarche que le recasage par un·e chef·fe politique dans un “emploi” de complaisance au sein de son cabinet.

    Signaler
  14. …! …!

    Pardon mais vous faites erreur : on parle bien d’un affilié politique ( ex directeur de cabinet ) exfiltré dans l’administration, et même à un très haut poste . On est bien dans le même schéma : recasage sans les qualifications requises . Ensuite , dire que ça existe dans l’autre camp ne minimise pas les pratiques dénoncées dans l’article . Mais il faut aussi dire que ce n’est pas réservé aux élus de droite. Et tout ce spectacle est affligeant

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et surtout coûteux !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire