L'affaire des marchés publics corses mène à Marseille

Barresi. Guérini. Deux noms lancés dans les colonnes de 24 Ore qui n’ont pas fini de faire parler. Nous sommes vendredi dernier et le quotidien corse relate les dernières avancées de l’enquête sur de supposés détournements de fonds publics en Haute-Corse menée par le juge Duchaîne, avec la mise en examen de Pierre Olmeta, chef de la direction des interventions sociales et sanitaires du conseil général.

« C’est du lourd, du très très lourd », assure un informateur du quotidien. Ce dernier pointe alors un regard interrogateur du côté de Bernard Barresi, figure du grand banditisme marseillais arrêté en juin après 18 ans de cavale, et Alexandre Guérini, frère du président du conseil général des Bouches-du-Rhône et spécialisé dans les déchets. Un secteur où le juge Duchaîne mène justement des investigations très poussées…

Triple lien

Jusque-là, 24 Ore n’a rien de bien concret. Mais de presque hasardeux, le rapprochement en devient troublant, à la suite des éléments apportés hier par l’AFP. Car vendredi, le cousin de Pierre Olmeta attendait déjà son transfert en France après une interpellation en Espagne. Un nommé Patrick Boudemaghe dont un associé installé à Gardanne, Damien Amoretti, a lui été mis en examen en octobre. Deux entrepreneurs dont l’activité va du bâtiment à la communication en passant par les déchets et l’immobilier. Deux entrepreneurs qui étaient aussi, selon La Provence, « en contact avec Bernard Barresi » via une « ligne GSM clandestine ». Premier lien.

Autre lien : Damien Amoretti est depuis 2006 l’associé unique de la SMAD, « qui selon des documents figurant au registre du commerce à Salon-de-Provence, détient 49% du capital de la SMA Vautubière », indique l’AFP. Une entreprise qui officie dans les déchets et dont l’autre moitié est détenue par le cadet des Guérini. Confirmation du lien : la SMAD est présidée par Philippe Rapezzi, un homme de confiance de Guérini qui dirige notamment la SMA Environnement, détenue par Alex. Et est depuis mardi dernier directeur général d’une mystérieuse SMA Médias, dont Guérini est le président.

Ajoutez un troisième lien, celui-ci révélé par nos confrères du Point, et la boucle est bouclée : les enquêteurs ont retrouvé dans la villa de Carole Serrano, la compagne de Bernard Barresi interpellée en même temps que lui, huit téléphones portables. « Plusieurs d’entre eux auraient gardé la trace du numéro d’Alexandre Guérini », écrit Hervé Gattegno. Une villa qui, comme de nombreuses autres entreprises du tandem Amoretti/Boudemaghe, est sise Petit chemin d’Aix à Gardanne.

Les marchés du CG13

Reste un acteur : Jean-Noël Guérini. Le CG13 a passé plusieurs marchés avec ABT, l’une des sociétés d’Amoretti/Boudemaghe : 1 850 000 euros pour la construction d’une gendarmerie à Orgon, 143 500 pour le réaménagement d’un club senior à Saint-Jérôme (15e arr. de Marseille) et 232 400 pour des travaux d’entretien dans le parc de l’ex-Opac Sud (bailleurs social du CG, aujourd’hui 13 Habitat).

Une information qui en rappelle une autre, sortie en juin par Bakchich : tout comme d’autres institutions, le CG13 avait fait appel aux services d’Alba Sécurité, dirigée par Carole Serrano. Mais pour un montant même supérieur à celui révélé par le site internet. Car aux deux lots d’1,1 million d’euros et 1 million pour les « services déconcentrés » du conseil, attribués en 2008, il faut ajouter : « l’affectation d’agents d’intervention « rondiers » et « semi sédentarisés » dans les sites déconcentrés » de l’institution – deux lots de 500 000 euros chacun – et du gardiennage pour des sites de l’Opac Sud – montant non précisé compris dans une fourchette de 1 à 4 millions d’euros. Interrogé sur LCM à propos des déboires judiciaires de Carole Serrano, l’aîné des Guérini avait avancé la même réponse que Nicolas Sarkozy sur l’écoute des journalistes : « je ne vois pas en quoi ça me concerne ». C’est bien le seul.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.