Un millier de manifestants contre les rejets polluants d’Alteo

Bouilloire
Bref
Julien Vinzent_
30 Jan 2016 2

L'eurodéputée Michèle Rivasi (EELV)

Environ un millier de manifestants contre les rejets en mer d’Alteo étaient rassemblés cet après-midi devant la préfecture de région. Cette mobilisation vise à l’annulation de l’arrêté du 28 décembre autorisant l’usine d’alumine de Gardanne à rejeter des effluents liquides dépassant les seuils de pollution. « Soit tu résistes, soit tu t’en va », a lancé l’eurodéputée EELV Michèle Rivasi à l’attention de Ségolène Royal. La ministre de l’Écologie, opposée à cette dérogation, avait vu le premier ministre prendre la main sur le dossier et dicter un feu vert aux services de l’État.

La référence au départ de Christiane Taubira est limpide et l’eurodéputé EELV José Bové enfonce le clou : « Il faut qu’elle se batte et on lui donne un argument de droit avec un recours hiérarchique contre l’intervention de Manuel Valls, qui a dépassé ses attributions. » Outre la manifestation de ce samedi, qui a eu un fort écho médiatique, plusieurs recours sont en passe d’être déposés devant les tribunaux par des associations, comme l’avait déjà annoncé Marsactu.


A la une

La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...
[La gloire de nos pierres] La bastide de Pagnol devenue temple maçonnique
Souvenez-vous. Le petit Marcel Pagnol, la famille encombrée de paquets, qui traverse anxieusement les terrains de superbes demeures à l'aide d'une clé secrète, raccourci...
La mairie « privatise » une partie du chemin qui mène à la plage de Corbières
"C’est scandaleux qu’ils aient installé ça, en plus c’est pas un petit portique, quoi !", s'agace un passant. "Je viens ici tous les jours,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Titi du 1-3Titi du 1-3

    euhhhh……. j’ai rêvé ou il y avait aussi la manifestation pour la levée de l’état d’urgence ?

    Signaler
    • Julien Vinzent_Julien Vinzent_

      Bonjour, effectivement comme dans beaucoup de villes de France. Le caractère local était donc moins évident pour nous.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire