Deux candidats se déclarent investis pour prendre la suite de Carlotti

DOUBLON
Bref
Lisa Castelly
19 Mai 2017 5

Lundi, la sortante Marie-Arlette Carlotti a pris tout le monde de court en annonçant, à quelque jours du dépôt des candidatures, qu’elle ne briguerait pas de second mandat dans la 5e circonscription. Alors que la date limite pour faire acte de candidature est fixée à ce vendredi, la confusion règne quand au nom de celui qui prendra sa place pour faire campagne au nom du Parti socialiste. Alors que le premier à clamer avoir remporté l’investiture était le radical de gauche méconnu Sébastien Desille, l’UDE Christophe Madrolle a aussi annoncé à La Provence être investi par le Parti socialiste. Ce dernier assure en effet avoir reçu l’approbation du « premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis et par le secrétaire national du PRG Guillaume Lacroix ».

Contacté par le quotidien, Jean-David Ciot, le patron du PS13 confirme « ne plus rien y comprendre » et avoir été prévenu le matin d’une investiture et l’après-midi, de la seconde. Si la confusion n’est pas dissipée d’ici à ce vendredi soir, il pourrait bien y avoir deux candidats à se revendiquer successeurs de la sortante dans la 5e.

5
commentaires
Source : La Provence

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. chouze chouze

    C eut été trop beau que la succession de Marie Arlette se fasse sans souci.

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      C’est un peu la course du rat ici (ou propre et au figuré).

      Signaler
  2. Cabri Cabri

    D’autant plus que le plus logique était d’investir Michèle RUBIROLA

    Signaler
  3. henriz henriz

    Que devient l’inénarrable duo Manias et Benadrole ?

    Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    dans la 5e circo il y a 23 candidats d’après le site de la Provence… combien de gauche ? combien de droite ? combien de ni-ni ? combien de et-et ?
    combien de « vrais » candidats, motivés, engagés, prêts à assumer la fonction sérieusement ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire