La réouverture des casinos sous contrôle

Billet de blog
le 25 Juin 2020
0

Petite attention aux amateurs de jeux : les 190 casinos ont réouvert récemment. Il s’agit d’une réouverture partielle seulement pour les machines, mais ce ne sont pas seulement quelques gestes barrières qui décourageront les plus fidèles. Uniquement les machines à sous ainsi que les jeux sous forme électronique seront permis. Quant aux jeux de table, ils sont encore proscrits.

Des mesures à adopter

Au casino de Cassis, c’est obligatoire : avant de commencer à travailler et d’entrer en contact avec la clientèle, les employés doivent passer un petit test. Un jeu de questions/réponses d’une durée de quinze minutes afin qu’il se souvienne des mesures sanitaires à adopter. “C’est du bon sens, c’est utile, je pense que c’est bien de le revoir pour être sûre de faire bien les choses”, comme en témoigne Sandra SANTORO, assistante des machines à sous au casino, lors de son interview par LCI.

Après ce petit test, il est temps de se mettre à la pratique. Tout est différent pour les employés, comme notamment le remplissage des machines. Les pièces de monnaie ne doivent plus être touchées par le personnel. Parmi les autres protocoles à suivre : la désinfection de toutes les machines, après chaque usage. 

En ce qui concerne les joueurs, le port du masque est obligatoire.

Les casinos ont tous opté pour leur propre protocole. Certains choisissent de prendre la température de chaque client avant de leur permettre l’accès. Au-delà de 38°C, les portes ne leur sont pas ouvertes.

Un système protocolaire contrôlé

Afin de s’assurer que le système protocolaire est pris en considération, un huissier se rend auprès des établissements. Tout est pris en photo : les distributeurs de gel réservés aux clients, les distances entre les machines qui doivent être d’au moins 1m50, … Si la distance ne peut être respectée, les machines sont séparées par des plexiglas. 

Des conséquences dramatiques

Pour les directeurs, la réouverture était très importante. Pendant deux mois et demi, tous les salariés étaient au chômage partiel. Ce sont deux mois qui sont perdus et qui n’ont pas permis aux établissements d’entrer dans leurs frais.

Certains casinotiers accueillent des clients haut-de-gamme provenant majoritairement des pays du Golfe et réalisent la plus importante partie de leur chiffre d’affaires, pendant les mois d’été. L’inquiétude est à son comble, d’autant plus qu’ils n’ont encore aucune information quant à la réouverture des frontières.

L’impact sera important pour ces directeurs. Au-delà de la période de fermeture, la crise économique va beaucoup impacter la fréquentation des casinos, sur une période plus longue. D’autre part, les joueurs ont quelques réticences à se rendre dans un casino terrestre et ont plutôt tendance à s’orienter vers un casino en ligne, qui offre l’avantage d’être protégé en restant chez soi. Bien entendu, il faut trouver un site fiable à qui accorder votre confiance, vérifiez les avis. Malheureusement, la législation sur les casinos en ligne en France ne permet pas aux Français de concevoir une telle plateforme. L’avenir des casinos est donc encore incertain. Les directeurs devront faire preuve d’originalité et de nouveauté afin d’attirer davantage de clients et se sortir de cette situation si précaire.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire