Comment investir en Bourse durant la période du Covid-19 ?

Billet de blog
le 29 Juin 2020
0

Le coronavirus s’est répandu à travers le monde, pareil à une traînée de poudre. Ses conséquences restent percutantes sur tous les marchés, encore plus sur l’économie. Effectivement, les banques du monde se sont effondrées au point que les professionnels redoutent une chute boursière autant importante que lors de l’année 2008. Toutefois, cette pandémie n’a pas des conséquences négatives sur toutes les entreprises. Les spécialistes du numérique, notamment, tirent leur épingle du jeu. Je suis Maxime Beggiato, trader passionné, je vous éclaire aujourd’hui sur ces stars de la côte en pleine débâcle boursière.

L’origine de la crise boursière

A la suite de la difficile expérience de la crise des subprimes en Amérique, environ une décennie plus tard, le fantôme d’une récession mondiale semble toujours d’actualité. Dans un environnement de forte globalisation de l’économie, un virus survenant au sein d’un village reculé de la Chine Continentale peut avoir, comme nous nous en sommes rendu compte ces dernières semaines, des conséquences économiques délétères sur l’ensemble de la Terre. De là, apparaissent ou s’accroissent des difficultés géopolitiques qui aident à la crise. 

A cause de la pandémie, une guerre commerciale avait survenu entre Pékin et Washington en raison d’une augmentation exceptionnelle des frais de douane. Lors du 12 août 2019, le FMI prévenait déjà qu’une augmentation des frais de douane allait porter préjudice à l’économie des Amériques et même davantage à travers le monde. A cela s’associent d’autres considérations géopolitiques qui n’ont pas manqué d’accroître le ralentissement de l’économie actuel tel que le Brexit ou encore la crise économique arrivée, il y a peu, en Italie.

Cette chute de la Bourse n’est cependant pas stupéfiante puisque, comme s’en souvient Bertrand Badré, l’ancien directeur de la Banque Mondiale, on ne connaît pas de développement ininterrompu et éternel. Il se peut donc que des ruptures sporadiques surviennent. Mais même en situation de crise, vous avez la possibilité de réaliser des investissements intelligents en visant les bons brokers. C’est précisément de ces derniers que je vous parlerai ci-dessous.

Pourquoi la pandémie profite davantage à certaines entreprises ?

L’ère est au confinement. En raison de l’épidémie du coronavirus, les citoyens actifs sont dans l’obligation de rester chez eux de manière à diminuer la propagation de la pandémie. Les solutions classiques de travail sont bouleversées pour privilégier à présent le télétravail, ce qui offre l’opportunité de devenir indépendant.. A la même occasion, la totalité des activités à domicile ont été augmentées, ce qui augmente considérablement aussi les arnaques..

Par conséquent, toutes les entreprises travaillant pour proposer à la population des denrées de conserverie, des produits textiles ainsi que des équipements multimédia qui risquent d’être beaucoup utilisés, lors de ces prochaines semaines. Ayant obtenu l’injonction du gouvernement de se confiner, il est nécessaire que le citoyen, enfermé chez lui, dispose de tout le matériel pour s’occuper et se nourrir. Effectivement, pour se divertir, les personnes confinées lisent des livres, s’amusent à des jeux vidéo, regardent des films et des séries sur des plateformes consacrées, … Le commerce électronique a donc facilement augmenté afin de répondre à la demande du peuple.

D’autre part, certaines entreprises, devant le manque de masques et de gels hydroalcooliques, ont opté pour une autre chaîne de production. C’est de cette manière, notamment, que l’entreprise parfumerie LVMH a troqué ses activités contre la fabrication de solutions hydro-alcooliques. Dans ce contexte, les activités en rapport avec la recherche scientifique ont beaucoup accru. Toutes les sociétés se donnant pour mission d’approfondir la recherche virologue et de mettre au point des tests cliniques ainsi que des vaccins sont en effet très actives en cet instant.

Voyons de plus près comment le Coronavirus booste drastiquement l’activité de certaines entreprises.

Comment Amazon réussit-il dans ce contexte ?

Tandis que la récession menace de faire couler toutes les grandes sociétés à travers le monde, le leader américain du commerce électronique, comme je le disais plus haut, jouit fortement de la crise. Déjà en mars, l’évolution de son action boursière était considérable, une augmentation de 12 % en une semaine. Les commandes étaient nombreuses et la plateforme a augmenté, de manière massive, son équipe pour garantir les livraisons, à des rythmes toujours importants, aux individus en situation de confinement. Au travers de  ce billet publié en mars dernier, Jeff Bezos, la personne la plus riche du monde, à la tête d’Amazon, déclare qu’il s’apprête à dépêcher 100 000 intérimaires en plus rien qu’en Amérique. Afin de motiver ses troupes pendant cette période délicate, J. Bezos a doublé le salaire horaire de ses salariés de 2 $ en Amérique et de 2 €; en Europe. Pendant les heures en plus, le salaire par heure s’en trouve doublé.

Les craintes en rapport avec l’évolution du coronavirus ne diminuent pas et l’échéance toujours repoussée du confinement motive les personnes confinées à consommer encore plus et anticiper de possibles ruptures de stock. Les masques, les gants ainsi que les thermomètres sont en tête des ventes sur la populaire plateforme. De la même façon, les cahiers réservés aux enfants, les piles de tout type et les carafes conçues pour filtrer l’eau, pour ne préciser que les meilleures ventes, ont fortement augmentés. Le porte-parole de l’entreprise, Julien Vincent, précise que le commerce des jeux vidéo ont augmenté de deux cents pourcents et les équipements bureautiques de trois cent soixante-deux pourcents.

Il est par conséquent très pertinent d’investir en action Amazon en cette période. L’arrêt des commerces physiques supprime toute concurrence et offre la possibilité, en même temps, à Amazon d’asseoir son pouvoir. Retrouvez ici le détail des actions inhérentes à Amazon où vous retrouverez les résultats très prometteurs du quatrième trimestre pendant lequel les bénéfices par action ont augmenté de 7 %.

Netflix : valeur sûre lors du confinement

Réaliser un investissement dans les actions Netflix est aussi un bon plan en raison du contexte où l’on se trouve. Je vous disais au commencement que se divertir pendant le confinement relève de l’instinct de survie. Dans ce but, de nombreuses personnes s’occupent en visionnant des films et des séries. C’est donc sans surprise que le site consacré à la distribution de l’industrie cinématographique, Netflix est fortement favorisé.

Au mois d’avril, l’action Netflix a atteint à la Bourse des plafonds importants. Son action a connu une augmentation de quatre pourcents à la mi-hausse, c’est-à-dire environ 429 dollars. Au 15 avril, sa capitalisation de la Bourse a avoisiné les cent quatre-vingt-dix milliers de dollars, un nombre reccord depuis son entrée en Bourse lors de l’année 2002, comme le précise la revue Les Echos. L’important trafic que rencontre actuellement la plateforme est partiellement en raison de la fermeture des cinémas et l’arrêt de la diffusion des matchs à la télévision. Les individus confinés sont dans l’obligation d’opter pour des alternatives et se rabattent sur ce site de vidéos.

Si par conséquent l’entreprise de Reed Hastings reste fort face à la crise, c’est qu’elle appartient aux entreprises que l’on nomme “stay at home”. Ainsi, elle jouira encore des avantages de la pandémie, tant que le déconfinement ne sera pas opté, pour obtenir des revenus qui dépassent les milliers de dollars.

Le milieu médical en pleine expansion

La propagation du coronavirus rend incontournable le matériel médical. Les gants, les masques et les solutions hydro-alcooliques sont, par conséquent, des produits commercialisés en masse afin de se prévenir de ce virus invisible. Par conséquent, les actions des entreprises ayant pour mission de fabriquer du matériel médical rencontrent actuellement une expansion fulgurante. C’est notamment, la situation de l’action d’Euromédis qui a accru de deux cent vingt-quatre pourcents en seulement un mois. Il en est de même pour l’entreprise Biosynex, implantée en Alsace, qui a augmenté de cent un pourcents sur la même période.

 

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire